Radioactivité détectée autour d’une centrale espagnole

L’organisation non gouvernementale Greenpeace a annoncé samedi que des traces de radioactivité avaient été découvertes à l’extérieur d’une centrale nucléaire située au bord d’un fleuve au nord-est de l’Espagne.

Dans un communiqué, Greenpeace affirme que des traces de radioactivité liées au cobalt, au manganèse et à d’autres éléments ont été retrouvées sur les toits, les barrières et en d’autres endroits de la centrale nucléaire Asco, en bordure de l’Ebre à 70 kilomètres de la Méditerranée.

D’après le porte-parole de l’organisation, Mario Rodriguez, un accident impliquant du liquide de refroidissement il y a quelques mois pourrait être à l’origine de la pollution, la fuite n’ayant pas été correctement nettoyée par la suite.

Le personnel de sécurité de la centrale n’avait toujours pas été autorisé à répondre à la presse dimanche soir.

S.B.

[Article paru sur le site Fenêtre sur l’Europe, sous licence Creative Commons]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Radioactivité détectée autour d’une centrale espagnole"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pasnaif
Invité
Pas une seule donnée chiffrée permettant d’évaluer l’importance (ou non-importance) du problème ! On fait effet d’annonce en apeurant Grand Mère et on s’esquive. Cela rapelle le « drame de la grosse centrale atomique du nord-Japon secouée par un séisme proche et qui aurait déversé de « l’eau contaminée »: Là aussi, pas un chiffre de publié. Plus tard, des offices publiques et sérieux ont publié ces chiffres: Quelques mètre cube d’eau « polluée » à 9 fois la dose contenue dans un être humain normal (ni drogue ni alcool): 9 x 10000 = 90000 Béquerels !!Il y en a cent fois plus dans les… Lire plus »