Rapport sur le coût du nucléaire : entre coûts et incertitudes

Le rapport sur les coûts de la filière nucléaire française a été publié par la commission d’enquête parlementaire présidée par le député socialiste François Brottes, et dont le rapporteur est le député écologiste Denis Baupin.

Alors que la concrétisation dans la loi sur la transition énergétique des engagements du Président de la République de réduire à 50% la part du nucléaire dans la production électrique se fait attendre, ce rapport permet de prendre la mesure du coût du nucléaire et des incertitudes qu’il fait peser.

Coût d’exploitation, mur d’investissement, amélioration de la sûreté, érosion de la rentabilité, coût croissant de l’EPR, la dérive croissante des coûts du nucléaire est enfin reconnue officiellement.

Ce rapport démontre également qu’au-delà des coûts croissants, les incertitudes restent nombreuses sur les coûts véritables, exposant le contribuable à des prix potentiellement prohibitifs. Sur le démantèlement, dont personne ne connaît le vrai prix, le rapport démontre que les devis sont globalement sous estimés. Les coûts véritables du traitement et de l’enfouissement des déchets sont tout aussi incertains.

La commission s’est penchée sur la question du risque : "en cas d’accident nucléaire, les conséquences peuvent être désastreuses en terme de vies humaines, et le coût économique se chiffre en centaines de milliards d’euros. C’est pourtant l’Etat et donc le contribuable qui supporte la quasi-intégralité du risque puisque la responsabilité d’EDF est plafonnée."

"Nous avons un parc français très homogène", précise Denis Baupin. "Ce qui a eu un avantage en terme de coûts de construction, mais en même temps cela donne aujourd’hui une fragilité car si un incident surgit sur un réacteur, il peut être générique et forcer l’arrêt de la quasi totalité des 19 centrales".

"La sûreté nucléaire est un enjeu majeur", ajouté le député. "La sûreté du parc nucléaire français a été évalué par l’Autorité de sûreté indépendante (ASN) à 12/20. Il y a sans doute encore à renforcer la sûreté, avec des moyens humains, financiers et juridiques, notamment à travers plus de sanctions."

"On a aujourd’hui une autorité de sûreté qui ne se prononce pas sur le coût des mesures qu’elle préconise" a indiqué Denis Baupin, "l’exploitant EDF qui nous dit à peu près comment il va faire et combien ça va coûter, mais il n’y a finalement pas d’expertise indépendante !"

Pour le mouvement Europe Ecologie Les Verts, "l’Etat est le seul a pouvoir correctement gérer ce changement d’époque pour le nucléaire et doit être pleinement aux manettes pour piloter la transition écologique (…) la sortie du nucléaire est la seule solution réellement sûre et peu coûteuse à terme."

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

350 Commentaires sur "Rapport sur le coût du nucléaire : entre coûts et incertitudes"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Dan1
Invité

A Enerzine. Comment pouvez-vous commenter un rapport parlementaire qui n’est pas encore publié : Voici le message que l’on trouve vendredi 13 juin à 9h05 sur le site de l’AN : “Ce document qui a fait l’objet d’un dépôt officiel sous le numéro 2007 n’est pas encore édité” Vous dites : “Le rapport sur les coûts de la filière nucléaire française a été publié par la commission d’enquête parlementaire présidée par le député socialiste François Brottes, et dont le rapporteur est le député écologiste Denis Baupin” D’où tenez-vous vos informations ?

sunny
Invité

Mal informé? Les députés le sont de mieux en mieux, c’est bien là l’essentiel

sunny
Invité
“La sûreté du parc nucléaire français a été évalué par l’Autorité de sûreté indépendante (ASN) à 12/20. Il y a sans doute encore à renforcer la sûreté, avec des moyens humains, financiers et juridiques, notamment à travers plus de sanctions.” Mention Assez bien, on est loin de l’excellence Après les dizaines de posts échangés ces dernier temps sur les coûts (longtemps) sous-estimés: € des côuts production “la commission se dit « préoccupée » par une forme de dérive financière de la filière électro-nucléaire : coût d’exploitation, mur d’investissement, amélioration de la sûreté, érosion de la rentabilité, coût croissant de l’EPR…).”… Lire plus »
sunny
Invité

J’oubliais € Protéger autant les sous-traitants que les agents d’EDF La Commission demande une « harmonisation de la protection des salariés EDF et des sous-traitants ». Réalisant 80% des tâches de maintenance, ces derniers reçoivent 80% de la dose des rayons ionisants. Ils cumulent donc, selon le rapport, un risque sanitaire supérieur et une plus grande précarité sociale.

Dan1
Invité

Ma question est précise : D’où provient le rapport que l’on commente avant sa diffusion ? ou son corollaire : Commente-t-on le rapport ou plutôt les commentaires de la presse sur le rapport ?

Reivilo
Invité
Merci Dan1 pour le lien, l’ensemble des auditions est fort intéressant à consulter. Le président de l’ASN sur les mises en conformité des centrales (CR N°16): “Dans la situation économique actuelle, les opérateurs ont tendance à repousser les investissements de mise en conformité. Ils pensent qu’un léger écart de sûreté peut attendre quelques mois, quand ce n’est pas quinze ou vingt ans, ce qui, à force, finit par poser un problème de sûreté. Il faudrait que la loi permette de moduler les sanctions en fonction des problèmes. Quand on sait qu’un jour d’arrêt de tranche coûte un million d’euros, on… Lire plus »
magenr
Invité

@dan1 : le ‘mystère’ n’est pas bien difficile à percer… allez plus loin sur le site de l’assemblée nationale, au dessus de la mention “Ce document qui a fait l’objet d’un dépôt officiel sous le numéro 2007 n’est pas encore édité”, cliquez sur ‘dossier correspondant’. le lien vers le rapport se fait sur ‘Tome1’ c’est : .

geniesolar
Invité
Luis
Invité

¤ Le tome 1 du rapport est ici : Tome 2 bientôt.

vd69
Invité
Ce rapport répond à la question : Que peut-on dire pour limiter ou arréter le nucléaire? Tant bien que mal, en torturant un peu les données et en les choisissant dans le bon sens, on arrive à devoir certes admettre que le nucléaire a de nombreux avantages et pour le risque , de façon a bien semer le trouble, on dit que EDF n’a souscrit qu’une assurance limitée. Bien sûr , personne pour souligner qu’au niveau mondial , depuis 1950, le nucléaire à généré entre 5 et 10 000 morts (essentiellement Tchernobyl), alors que le fossile fait rien qu’en Europe… Lire plus »
sunny
Invité

Une phrase à retenir de l’édito politique de France Inter “le discours écologiste de François Hollande est certainement la plus grande mystification de ce début de quinquennat.”

sunny
Invité

Magenr vous a fourni le lien. C’est du lourd

Bruno lalouette
Invité
Pour Dan, lesfuites parlementaires ne sont pas une science exacte, et les lobbys font leur boulot de lobbys ! Maintenant quel sont les risques réels … Suite à Tchernobyl ma petite maman n’a plus de thyroïde, à la place elle a une petite pillule à vie, sinon elle meurt … Nombreux sont les ouvriers du nucléaire qui ne dépassent pas 50 ans et les riverains des centres d’enfouissement qui développent des cancers ! Ces morts là ne sont jamais comptabilisés ! Idem pour les coûts à la charge de la sécu, plus la guerre au Mali et au Centrafrique !… Lire plus »
Jfk
Invité

Comment peut-on être naïf au point de croire que l’exception Française du tout nucléaire ne dissimule pas de nombreux éléments troublants. Comment peut-on imaginer, alors que ce sont les même qui se plaignent d’un manque de compétitivité, que la France puissse produire de l’énergie électrique d’origine nucléaire beaucoup moins cher que les USA dont le parc est 2 fois plus important. La classe politique prend enfin la mesure des réalités, du mensonge intitutionalisé, soutenu par des irresponsables. Il ne faut pas s’étonner si les pro-nucléaires sont toujours dans le déni.

sunny
Invité
La lecture de l’introduction du rapport est édifiante et recouvre un certain nombre de sujets que j’ai tenté d’ouvrir à la discussion sur ce forum, comme quoi! – la question du manque de dynamisme du marché nucléaire au niveau mondial “Un marché nucléaire atone au niveau planètaire et une érosion de la rentabilité économique des activités nucléaires, selon les termes d’AREVA” – alors qu’à l’inverse le PV et l’éolien ont repésenté près de 450 000 MW en un peu plus de dix ans, biomasse à ajouter en plus. – la vulnérabilité à notre dépendance du nucléaire pour notre production d’électricité.… Lire plus »
sunny
Invité
La lecture de l’introduction du rapport est édifiante et recouvre un certain nombre de sujets que j’ai tenté d’ouvrir à la discussion sur ce forum, comme quoi! – la question du manque de dynamisme du marché nucléaire au niveau mondial “Un marché nucléaire atone au niveau planètaire et une érosion de la rentabilité économique des activités nucléaires, selon les termes d’AREVA” – alors qu’à l’inverse le PV et l’éolien ont repésenté près de 450 000 MW en un peu plus de dix ans, biomasse à ajouter en plus. – la vulnérabilité à notre dépendance du nucléaire pour notre production d’électricité.… Lire plus »
Nicias
Invité
Ce qui est étrange dans ce rapport, ce n’est pas le contenu mais le ton employé par l’auteur. On est dans la littérature écolo, avec ses codes. Denis Baupin, le rapporteur, est seul, courageux, honnête et fait face à des multinationales qui dissimulent, louvoient, avec des objectifs que l’on devine peu recommandables (les termes flou, peu détaillés entourent sans cesse les propos de gens comme Proglio). Comme tout auteur de nanard écologique, il a une thèse et il la défend envers et contre tout, et surtout contre la réalité des faits. Cela donne des passages étranges par exemple : Le… Lire plus »
Garibaldi
Invité
Confier un rapport sur le nucléaire au socialiste François BROTTES et à l’écologiste Dnis BAUPIN tous deux inféodés à la maffia de l’éolien, c’est connaître d’avance les conclusions du rapport, et prendre les citoyens pour des abrutis ! Heureusement que la France dispose d(un parc nucléaire cela permet de satisfaire l’industrie et les particuliers avec une énergie pérenne et peu polluante. Nos zélés rapporteurs devraient enquêter sur le désastre écologique et le coût du kwh allemand! Que l’EPR génére des surcoûts me semble assez normal avec le renforcement des normes de sécurité et les aléas du premier exemplaire d’une nouvelle… Lire plus »
sunny
Invité

L’entreprise de décrédibilisation de ce rapport est lancée. Je ne suis pas inquiet, beacoup d’entre vous vont être sur le pont ces prochains jours (les Jancovoci, Proglio, les députés et sénateur afiliés à EDF, etc… . Quand on lit les avant propos du Président de la Commission (Brottes), il ne remet pas en cause l’honneteté de la Commission d’enquête. Cela devrait vous rassurer (ou pas?)

Garibaldi
Invité
A l’attention de Hudax et autres! Les productions photovoltaïque et héoliennes sont aléatoires, en l’absence de soleil ou de vent il faut mettre en route des moyens de substittution à mise en route rapide : centrales hydrauliques, centrales à gaz ou fioul . Si le taux d’utilsation d’une centrale gaz ou fionl est insuffisant, elle n’est plus rentable, et on la ferme ! Si pour des raisons stratégiques, continuité du service public, une centrale doit rester opérationnelle, il faut alors la subventionner, cest à dire payer pour qu’elle reste prête à démarrer si besoin est ! Cela est aussi un… Lire plus »
Nicias
Invité
@Sunny Je ne remet pas en cause le rapport, après tout avec C. Bataille en sous président, on peut s’attendre à un peu de sérieux. Sans doute le style est déroutant pour un rapport parlementaire et les conclusions sont sans doute cherry-pickées pour promouvoir un agenda. Mon problème principal, c’est ce qu’on en fait. Denis Baupin pourrait relever que les couts d’EdF dérivent (et pas seulement le nucléaire, les couts commerciaux, celui du réseau, tout explose) et il pourrait se demander se que l’on pourrait faire pour y remédier. Après tout on pourrait dépenser tout cet argent ailleurs dans des… Lire plus »
Jfk
Invité

“Mon problème principal, c’est ce qu’on en fait. ” Pour Enerzine, il serait temps de vous consacrer à la confidentialité.

Jfk
Invité

“Mon problème principal, c’est ce qu’on en fait. ” Pour Enerzine, il serait temps de vous consacrer à la confidentialité.

Nicias
Invité
Quand on lit les avant propos du Président de la Commission (Brottes), il ne remet pas en cause l’honneteté de la Commission d’enquête. Cela devrait vous rassurer (ou pas?) Non, surtout si c’est Brottes qui le dit. “Le problème de la sureté et de la sous traitance est largement abordé dans le cadre de ce rapport. “La réduction des niveaux de sous-traitance est d’ailleurs une demande constante de l’ASN afin d’améliorer la sûreté.” En gras, c’est ce que dit Brottes et c’est une falsification du corps du rapport : Le partage entre le « faire » et le « faire… Lire plus »
Lapin de jade
Invité

Sicetaitsimple qui menait la course en tête depuis longtemps pour les commentaires a été largement dépassé par Dan1 ces derniers temps, qui se voit maintenant coiffé de justesse par Sunny. Les autres concurrents sont loin derrière. Morne course au record.

Kalls
Invité

Denis Baupin,un antinucléaire patenté d’EELV et François Brottes un socialo-copineur politique avec les verts pour le compte d’Hollande.Ces gens là président et coprésident un rapport honteusement manipulé et scandaleusement distordu pour prétendre qu’il faut sortir du nucléaire.On est dans le monde de KIRI LE CLOWN. Tous ce barnum grotesque ne mérite qu’une seule destination: La poubelle(ou la corbeille).Aucune crédibilité.Cela revient quasiment à demander de faire un rapport sur le nucléaire,au réseau sortir du nucléaire.Délirant et ridicule.

christiana
Invité

Est-ce que le rapport est biodégradable? Faut-il le mettre dans la poubelle jaune? Est-ce qu’on peut le bruler dans un foyer ouvert? Est-ce que sa combustion rejète des particules fines? Si c’est le cas, qu’on peut s’en servir pour cogner des suspects dans les commissariats?

Homer
Invité

“Suite à Tchernobyl ma petite maman n’a plus de thyroïde, à la place elle a une petite pillule à vie, sinon elle meurt …” Je suis vraiment désolé pour votre maman mais si atroce la maladie soit-elle il ne faut pas accuser à tord. L’UNSCEAR ne s’emble pas être d’accord avec vous Pour le possible accident de fusion, à TMI2 il a y a eu fusion et pourtant les cout ne sont pas ce que vous annoncez

Dan1
Invité

“Votre nucléaire c’est de la merde en barre hautement radioactive ! Et vous en avez tellement plein les yeux que vous ne voyez même où se trouve les vraies richesses, pire vous les massacrez !” Donc notre bloggeur Bruno Lalouette a pété les plombs à 12h54 ce jour (le lendemain de Lionel). La chaleur c’est dur. On est loin de la tranquille roue à aube qui rythme de sa lente et régulière rotation l’écoulement tranquille de l’eau dans la campagne.

Homer
Invité

Vous ne m’avez toujours pas répondu comment vous voulez produire 1 800 TWh (consommation d’énergie finale de la france en 2012) avec du 100% ENR d’ici disons 2050 ? Sauf si vous ave une solution pour diviser par 5 la consommation d’énergie (chauffage, construction, transport, production en tout genres, industrie …) des français.

Nicias
Invité

On est à l’éré numérique, vous pouvez le mettre dans la corbeille ($recycle.bin). et votre système d’exploitation vous affichera peut-être “recyclage de x éléments”. Si non pour une version imprimée, vous pouvez l’accrocher à un gros clou dans la plus petite pièce de votre logement. Plus sérieusement, comme c’est un oeuvre collective et que de notables portions sont un copiè-collé de rapports précédents, tout n’est pas à jetter dans ce rapport.

Nicias
Invité

Un interview de Ch. Bataille, vice-président de la commission en question :

sunny
Invité

L’objectif serait de tendre vers un scénario de type negawatt, on pourrait commencer par investir massivement dans l’isolation et dans l’efficacité énergétique, et augmenter graduellement la part des ENR. Après si on arrive à 70%, 80% ou 90 % d’ENR (avec 900, 100, 1100 TWh d’énergie finale?) en 2050, cela dépendra pas des technologies qui seront à notre disposition.

Dan1
Invité

Heu oui c’est clair, Christian Bataille est complètement en phase avec la promesse présidentielle ! Je ne résiste pas l’envie de rappeller ce qu’il disait après sa visite en Allemagne : Et comme le disait sunny : “au moins les députés sont au courant”

Dan1
Invité

“L’objectif serait de tendre vers un scénario de type negawatt” Et pourquoi donc negawatt ? Si on met le doigt dedans et qu’on ne réussit pas on aura du fossile en plus. De plus negawatt en France est très scabreux car la population va augmenter et rattraper celle de l’Allemagne. Alors Negawatt sur une population déclinante peut être, mais pas lorsque la démographie est clairement positive (assez rare en Europe).

Homer
Invité
1- Il faut être conscient que les énergie carbonné vont s’épuiser ou du moins devenir assez rare, donc la part qui n’est pas ENR sera probablement nucléaire. 2- 900 TWh d’énergie finale en 2050 cela demande une réduction de la consommation par personne de plus de 50% (la part du chauffage est d’environ 20% il me semble donc même si on a plus besoins de se chauffer il faudra améliorer bcp d’autre chose) 3- admettons 900 TWh en 2050. La ma plus grande partie de l’énergie ENr produite viens de la biomasse et de l’hydraulique. On se rend bien compte… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Il y a des systèmes très Négawattiens, par esemple celui-ci: Au moins, ça devrait plaire à Bruno Lalouette! Invetir massivement dans l’isolation, Sunny? Bah oui, tout le monde est d’accord, mais on fait comment? Allez-y, expliquez nous.

Homer
Invité

Pour info 900 TWh d’ENR en 2050 cela représente une croissance des ENR (toute les source ENR actuel) de 4.3 % par an tout les ans entre 2012 et 2050. La biomasse et l’hydraulique ne pouvant croitre très longtemps pour des problème de place les autre vont devoir compenser très fortement car la biomasse + hydraulique représentent près de 75% de la production ENR actuel. Après viendra le pb du stockage

Homer
Invité

j’ai oublié de les sources dsl :

sunny
Invité
Negawatt Cela reste un horizon de très long terme, un objectif vers lequel tendre. Pour l’isolation, oui, il faudrait encourager un système pour promouvoir l’isolation. Il y a déjà le crédit d’impôt mais il fonctionne mal. Il est temps de passer à l’obligation pour l’ancien. Il faudrait d’abord des campagnes de communication de grandes envergures et sur la durée pour montrer aux habitants qu’il s’agit bien d’une priorité nationale. Les informer que le prix de l’énergie va augmenter de manière sensible et que l’isolation va devenir une priorité, que l’isolation n’est pas un luxe. Bon, il faudrait enfin instaurer une… Lire plus »
Dan1
Invité
“Selon moi, il est temps de passer à l’obligation pour l’ancien. Annoncer une obligation pour 2020.” Qui paye ? C’est le fameux plan à 200 milliards qui rappelons le ne concerne que 5 millions de logements : Et rappel de la promesse présidentielle : Engagement 43 : “Je lancerai un vaste plan qui permettra à 1 million de logements par an de bénéficier d’une isolation thermique de qualité. Seront ainsi créés des dizaines de milliers d’emplois. Les économies de chauffage qui en découleront redonneront du pouvoir d’achat aux ménages.” L’addition s’il vous plait : ça vous fera 200 milliards sur… Lire plus »
Dan1
Invité

“Cela reste un horizon de très long terme, un objectif vers lequel tendre.” Pourquoi tendre obligatoirement vers le scénario Negawatt ? Il y a d’autre scénarios moins risqués qui permettent des économies d’énergie et une décabonation du mix énergétique.

Dan1
Invité

“Il faudrait d’abord un travail de préparation avec des campagnes de communication de grandes envergures” Une campagne orchestrée par les centres d’appels qui vendent aussi bien du photovoltaïque que de la rénovation thermique en se recommandant d’EDF ou GDF ? C’est à mourir et ça finira en justice. Et en plus, les français ont maintenant accès aux recours collectifs (class action).

Homer
Invité

“Cela reste un horizon de très long terme, un objectif vers lequel tendre.” JE ne connais pas votre age mais pour ma part dans 35 ans je serait encore la et en plein dans la vie active. Et “dans 35 ans” ne me semble pas un horizon à très long terme. Je vous ai donnée le taux de croissance global nécessaire. On voit déja que il faut pas trainer. Et pourtant vous partez sur 900 TWh en 2050 sans expliquer d’où provient les économie d’énergie à hauteur de 50% pour l’ensemble des postes de consomation.

Dan1
Invité

Et Negawatt doit absolument être appréhendé au regard d’une singularité de la France en Europe : la population ne cesse d’augmenter. Et c’est là, où il ne faut pas se tromper quand on fait des comparaisons, notamment avec l’Allemagne. A propos de comparaison démographique, en voilà une : Où l’on voit très bien que les trajectoires démographiques des deux pays divergent pour mieux faire converger les populations vers 2050. Le dernier chapitre est intitulé : La France vieillit – l’Allemagne se fossilise

Homer
Invité
Je me suis amusé à faire un petit calcul matinal à partir de ce shéma ça tombe bien il donne un horizon à 2050 =) Voici les taux de croissance d’instalation par an entre 2012 et 2050 qu’il faudrait réaliser : éolien -> 7.4% biogaz -> 10.5% solaire -> 11.2% géothermie ->11.6% Et pour finir les 248TWh de biomasse solide donc de bois demanderai une surface de 5 585 590 ha soit environ 30% de la surface des forêt de la France. Ce dernier chiffre demande encore confirmation car j’ai pris une densité énergétique de 4.44 GWh/km² mais je n’ai… Lire plus »
Dan1
Invité

A Homer. Normalement vous devriez trouver ce que vous cherchez dans le dossier Negawatt 2011 : Le scénario biomasse a été bâti à partir du scénario Afterres 2050 de SOLAGRO Et n’oublions pas qu’en 2050, les voitures routières roulent presque toutes au gaz !

Homer
Invité

Il ne change pas bcp en effet et les taux de croissance ne devrai donc pas changer. Je me demande comment des gens arrive à annoncer des taux de d’augmentation à 2 chiffres pendant 35 ans sans tousser. Si qqn a plus d’info sur la densiter énergétique du bois par unité de surface ça m’interesse toujours

Dan1
Invité

Le scénario Afterres 2050 est disponible ici :

Homer
Invité

nos poste se sont croisé je regarde votre lien, merci

wpDiscuz