Rapprochement stratégique entre EDF et Areva

A l’occasion de l’installation en Bourgogne, à Chalon-sur-Saône, du Comité stratégique de filière nucléaire, Eric Besson, Ministre chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, a réuni lundi Henri Proglio, PDG d’EDF, et Luc Oursel, nouveau président du directoire d’Areva.

Les deux présidents ont ainsi signé en présence du Ministre, un accord technique et commercial, scellant un nouveau socle de partenariat stratégique entre les deux entreprises.

Cet accord finalise les discussions engagées après le Conseil de Politique Nucléaire réuni par le Président de la République le 21 février 2011, sur trois sujets clefs de la coopération entre EDF et Areva :

la poursuite de l’optimisation de l’EPR, sur la base du retour d’expérience des chantiers en cours (Olkiluoto, Flamanville, Taishan 1 et 2) ;

– l’amélioration de la maintenance et de l’exploitation du parc nucléaire existant, afin d’accroître la performance opérationnelle des réacteurs et de préparer l’allongement de leur durée d’exploitation au-delà de 40 ans ;

la gestion du cycle du combustible, afin de qualifier de nouveaux produits combustibles et de renforcer la coopération industrielle sur le stockage des déchets radioactifs.

Des discussions – très avancées – sont également en cours entre les deux entreprises concernant le développement des réacteurs de moyenne puissance, comme l’ATMEA. Ces discussions sont très avancées. L’accord de partenariat stratégique global entre EDF et Areva sera signé à la rentrée.

« Cet accord est historique. Sous l’impulsion du Président de la République et du Gouvernement, EDF et Areva redeviennent durablement, et formellement, des partenaires stratégiques. L’équipe de France du nucléaire se renforce concrètement, et continuera de le faire. C’est une excellente nouvelle pour EDF et Areva, mais aussi pour l’ensemble de l’industrie nucléaire française, au bénéfice de nos concitoyens», a déclaré Eric Besson.

« La filière nucléaire unie et en ordre de marche devra répondre aux défis qui se présentent : le maintien du patrimoine électronucléaire français avec le renouvellement des compétences, la conquête de nouveaux marchés à l’international. Nous avons aujourd’hui une réelle opportunité de construire ensemble les conditions de notre compétitivité et de nos emplois », a déclaré Henri Proglio.

« Cet accord permettra de donner un nouvel élan à la collaboration entre AREVA et son premier client et partenaire historique, au bénéfice de l’ensemble de la filière nucléaire française et, notamment, des sites de Chalon-sur-Saône et du Creusot », a déclaré Luc Oursel.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Rapprochement stratégique entre EDF et Areva"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Gourle
Invité

Pourquoi parle-t-on d’équipe de France du nucléaire? GDF-Suez est francais non? GDF-Suez fait du nucléaire non? pourquoi alors GDF-Suez ne fait pas parti de ce genre de discution, de ce genre de reflexion de l’avenir énergétique de la France? Je ne comprend plus rien au principe de libre concurrence…

Bachoubouzouc
Invité

GDF-Suez est franco-belge. Les quelques centrales nucléaires que GDF-Suez exploite sont en belgique (et appartiennent à Suez et non à GDF). GDF-Suez n’a alors pas à faire partie de l’équipe de France du nucléaire, mais à l’équipe belge. Après, que GDF-Suez ait à l’avenir l’autorisation ou non de construire et exploiter une centrale en France, c’est un autre problème.

renewable
Invité

ça c’est sûr que c’est un vrai débat de savoir qui est membre de la séléction française de l’équipe des déchets nucléaires… Pas de bol pour GDF, son patron, même s’il est proche de l’UMP (sa femme est une ardente défenseure de la politique gouvernementale articles après articles dans le Figaro) peut aller se rhabiller face à Proglio qui est plus que proche du président de la république. Et dans ce gouvernement, y’en a que pour les potes (s’ils sont riches).

Rice
Invité

Le Gang des Grille-Pains fusionnerait-il avec le Gang des Copains ? (du Président)…..

Photon
Invité

C’est affligeant, alors que plus de 80% des Français sont pour une sorti du nucléaire, on a un ministre de lindustrie autiste, qui se prends pour l’entraineur de l’équipe de France d nucléaire…un vrai débat sur l’énergie s’impose en France, on nous fait payer l’EPR deux fois le prix, c’est des milliards qui sont dépensé sans l’aval de la population, c’est affligeant, ça me révolte de voir ça, ils vont laisser une ardoise pour nos enfants qui se chargeront de traiter des déchets intraitables, c’est du grand foutage de gueule, de l’escroquerie démocratique, une honte !!!

Bachoubouzouc
Invité
Votre commentaire est une petite merveille de fiel ! “ça c’est sûr que c’est un vrai débat de savoir qui est membre de la séléction française de l’équipe des déchets nucléaires…” Je ne faisais que répondre aux accusations de favoritisme à peine déguisées de Gourle, excusez moi… “Bachibouzouk nous fait même un procès en binationalité, fidèle à ses valeurs j’imagine…” Une manière fabuleusement habile de sous-entendre que je suis xénophobe ! Priceless… “heureusement encore que GDF n’as pas d’actifs Norvégiens comme E Joly, sinon Bachibouzouk aurait été pris d’une drôle de colère!” Quel rapport entre moi et un gouvernement sarkoziste… Lire plus »
renewable
Invité

merci ! 😉 quand aux arguments, hors sujet je ne fais ici que répondre à votre absurdité sur une équipe belge ou française, selon vous quand on est binational (entreprise) on ne peut faire partie que de l’autre nationalité du tandem… Totalement absurde, du même tonneau que les propos du premier ministre sur E Joly.

moise44
Invité
Même a 6Mds pièce, l’EPR reste rentable, même bcp plus rentable que les nouvelles ENRs mais surtout bien moins cher que les moulins a vent et des photopiles ! Je ne sais pas d’ou vous sortez que 80% des français veulent sortir du nucléaire ! Et puis les sondages sur le nucléaire a moins de 6 mois d’une catastrophe nucléaire, c’est comme les sondages d’intentions de votes a un an des présidentielles. Valeur limitée, et uniquement pour la communication immédiate. Vous avez du confondre, c’est plutôt 80% des écolos qui sont pour une sortie du nucléaire. Pour les déchets, tous… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Quelqu’un d’autre trouve absurde de dire que GDF-Suez ne peut pas faire partie de l’équipe industrielle nucléaire française car elle n’a pas d’activité industrielle nucléaire en France ?… Enfin il me semble que si on veut parler d'”équipe de France du nucléaire” (ce qui n’est évidemment pas une obligation), le nom en soi est déjà assez explicite pour éviter de faire des confusions… C’est sûr que si des raisonnements comme ça vous semble difficile à maitriser, vous aurez du mal avec le reste de ce site… (je m’entraine un peu au fiel afin de pouvoir tenir le niveau de ce… Lire plus »
renewable
Invité
Ah bon? Alors vous êtes capable de nous donner le prix du KWh qui va sortir de l’EPR? Nous vous écoutons tous! Et dans le prix que vous allez nous donner, n’oubliez pas d’ajouter une colonne supplémentaire pour le démantèlement, la recherche publique sur l’EPR (Quasiment 250millions d’€ rien qu’en 2010?), le stockage des déchets, l’assurance en cas d’incident ou d’accident y compris sur le transport du combustible et des déchets, la protection du site pendant 60ans ainsi que des sites d’enfouissements de déchets, des mines au Niger (et des armes qu’il faut y fournir au régime pour assurer la… Lire plus »
Esther2
Invité
C’est curieux, mais aux Etats-Unis, malgré les aides diverses à l’industrie nucléaire pour faire baisser les coûts de construction des réacteurs (coûts financiers entre autres et crédits d’impôts), les projets de construction sont reportés à plus tard ou abandonnés. Lorsque les investisseurs font leurs comptes, dans les pays où ce n’est pas le pouvoir politique qui décide, ils comprennent que le gaz pour le moment et les énergies renouvelables de plus en plus sont les solutions les plus économiques pour produire de l’électricité. Même le solaire, pourtant encore cher, devient concurrentiel avec les énergies classiques (charbon et nucléaire) en Caroline… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Il serait plus honnête de votre part de ne pas tout mélanger : Le gaz est en effet plus rentable que le nucléaire aux états unis en ce moment… grâce au gaz de schiste ! Et uniquement grâce au gaz de schiste. C’est d’ailleurs au moment où l’exploitation de ces hydrocarbure non conventionnels a explosé que tous les projets nucléaires y ont été abandonnés. Et genre y a des pays où ce n’est pas le pouvoir politique qui décide sur ce genre de sujet ! L’Allemagne par exemple ? Ou encore l’Italie, la suisse… Purée mais vous êtes d’une mauvaise… Lire plus »
Rice
Invité
… @moise44 En 1994 : 52 % des français voyaient plutot des “avantages” à l’énergie d’origine nucléaire ; 28 % y voyaient plutot des inconvenients ; 19 % étaient sans opinion sur le sujet ( le 1 % qui manque vient des arrondis ; je précise pour les “enfileurs de perles”…) En 2004 : 52 % des français voyaient plutot des “avantages” à l’énergie d’origine nucléaire ; 36 % y voyaient plutot des inconvenients ; 12 % étaient sans opinion sur le sujet. En 2010 (avant Fukushima) : 44 % des français voyaient plutot des “avantages” à l’énergie d’origine nucléaire… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Aujourd’hui le cours de l’action Vestas fait un bond de 21% (après avoir beaucoup baissé il est vrai..) code VWS.CO Il faut noter que Repower a fait exactement la même chose il y a 3 semaines environ (hausse soudaine de 15% et stabilité ensuite) Areva poursuit son inexorable chute à une vingtaine d’euros contre 35 en mars dernier. Je n’imagine pas qu’il puisse rebondir comme le font les géants de l’éolien probablement achetés par des fonds après analyse de leurs perspectives de croissance. Cette nouvelle démontre que la crise de la dette n’aura pas d’impact négatif sur la croissance des… Lire plus »
wpDiscuz