Ras Laffan C : électricité et dessalement au Qatar

La centrale de production électrique et de dessalement de Ras Laffan C, la plus grande du pays, a officiellement été inaugurée mardi au Qatar, en présence de l’Émir du Qatar, et de Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez.

Cet important projet d’infrastructure représente une capacité de production électrique de 2 730 MW et de plus de 286 000 m3 d’eau dessalée par jour.

GDF Suez, à travers International Power, et ses partenaires Mitsui & Co, Chubu Electric Power Company et Shikoku Electric Power Company ont été choisis en mars 2008 comme « preferred bidders » pour le projet de Ras Laffan C. Le consortium détient une participation de 40 %, l’Émirat du Qatar détenant les 60 % restants.

L’électricité et l’eau seront vendues dans le cadre d’un contrat d’achat d’eau et d’électricité de 25 ans conclu avec Qatar General Electricity and Water Corporation. Selon l’opérateur français "la technologie retenue offre un processus très efficace de distillation et de production d’électricité, permettant d’optimiser la consommation de gaz naturel à faibles émissions."

« RasLaffan C jouera un rôle crucial pour répondre aux besoins en énergie et en eau du Qatar, intensifiés par le grand nombre de nouveaux projets industriels qui entreront en service ces prochaines années. En tant que premier développeur privé de production d’électricité au Moyen-Orient, GDF Suez se réjouit de son partenariat de long terme avec l’Émirat du Qatar. » a déclaré Gérard Mestrallet, lors de l’inauguration.

Ras Laffan C est le deuxième projet indépendant de production d’électricité et d’eau du Groupe au Qatar. En 2004, International Power a obtenu une participation de 40 % dans Ras Laffan B, dont la production a démarré en 2008. La turbine à cycle combiné au gaz produit 1 025 MW d’électricité et 272 760 de m3/jour d’eau.

Qatar Electricity and Water Company s’attend à voir les besoins en électricité s’élever à près de 10 GW en 2020, par rapport à la consommation actuelle de 7,6 GW, tandis que les besoins en eau du pays devraient pratiquement doubler, de 1,1 million de m3/jour en 2011 à environ 2,1 millions de m3/jour en 2020.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz