RATP : 20% des bus rouleront au gaz naturel à l’horizon 2025

La RATP et GDF Suez ont signé mercredi un partenariat d’une durée de trois ans pour développer une solution d’avitaillement de centres de bus de la RATP en gaz naturel véhicules (GNV) et BioGNV.

Objectif pour la RATP : une flotte comprenant jusqu’à 20% de bus au gaz naturel à l’horizon 2025.

Cette politique répond notamment à la volonté exprimée par le Conseil Régional d’Île-de-France de favoriser la mise en place de carburants alternatifs au Diesel afin de lutter contre la pollution. La RATP dispose actuellement de 90 bus roulant au GNV sur un parc d’environ 4.500 bus et envisage d’augmenter significativement cette proportion.

Ce partenariat permettra à GDF Suez, à travers sa filiale GNVert, de contribuer au développement du marché du gaz naturel véhicules, un marché prometteur en France car basé sur un carburant moins émetteur de CO2 et sans particule. Il permet également de mettre en place les conditions nécessaires au développement du bio-GNV, un carburant gaz naturel issu de la méthanisation des déchets.

La RATP et GDF Suez vont identifier dans leurs patrimoines fonciers en Île-de-France des terrains pour le déploiement d’une solution d’avitaillement au GNV / BioGNV à proximité de centres de bus de la RATP. La localisation de ces terrains doit permettre la construction par GNVert d’une infrastructure mutualisée d’avitaillement GNV et BioGNV pour les autobus de la RATP et pour d’autres véhicules utilitaires légers ou poids lourds utilisés par des professionnels dans le cadre de leurs activités (par exemple des entreprises de transport de marchandises, des opérateurs de collecte des déchets urbains, des artisans, etc.).

Dans le cadre de ce partenariat, GNVert va lancer différentes études pour adapter plusieurs sites de la RATP à l’avitaillement en gaz naturel de ses bus. La première étape concernera le centre bus de Créteil qui accueille à ce jour 90 autobus GNV. Objectif : augmenter, à partir de mi-2015, la capacité de la station pour accueillir à terme 220 autobus à gaz soit la totalité des bus du dépôt.

Ces développements s’inscrivent dans le cadre du plan bus 2025 de la RATP, visant à constituer une flotte 100% verte à l’horizon 2025, comprenant bus électriques et bus au gaz naturel. Les bus roulant au GNV / BioGNV représentent une solution pérenne adaptée pour les lignes à vitesse commerciale et kilométrage élevés.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "RATP : 20% des bus rouleront au gaz naturel à l’horizon 2025"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

Ah oui, le gaz de M Poutine, si il vaut bien encore nous en vendre, ou celui de Mgr lémir du Qatar, en échange du PSG (?) Ou alors du gaz de schiste (américain, pas de ça chez nous !).

Lordpredator
Invité

Vous mentionnez dans le titre de l’article que l’objectif est à termes “20% de bus au gaz naturel à l’horizon 2025” mais vous indiquez plus loin dans celui-ci que l’objectif serait que dans “le cadre du plan bus 2025 de la RATP, visant à constituer une flotte 100% verte à l’horizon 2025, comprenant bus électriques et bus au gaz naturel” Alors, 20 ou 100% ?? Merci des précisions, Cordialement,

wpDiscuz