Recherche acheteur pour usine solaire en détresse !

L’usine de fabrication de panneaux solaires (PV) d’Evergreen basée à Devens, dans le Massachusetts (USA) est en vente, et c’est la compagnie Hilco Industrial qui sera chargée de mener à bien l’opération.

L’usine d’Evergreen semble avoir été victime d’une concurrence asiatique effrenée sur les prix au cours de ces 12 derniers mois. "A cause de soutiens financiers considérables de la part du gouvernement chinois, les fabricants de cellules solaires en Chine ont la capacité de faire chuter leurs coûts de production" a déclaré Michael El-Hillow, PDG d’Evergreen Solar.

Et d’ajouter, "bien que nos coûts de production (à Devens) ont diminué de façon constante, et sont désormais inférieurs à ceux de la plupart des fabricants occidentaux, ils demeurent encore trop élevés par rapport à la concurrence chinoise."

Avec ce désengagement physique, Evergreen a prévu de supporter des charges à hauteur de 340 millions de dollars. Elle estime également devoir provisionner environ 15 millions de dollars pour faire face aux coûts inhérents à la suppressions de postes, au démantèlement des installations et à la fermeture de l’usine.

Dans l’attente d’un repreneur potentiel, Evergreen s’attend à ce qu’environ 800 employés soient touchés par cette décision.

Evergreen a pourtant perfectionné trois domaines de production pour les amener à un haut niveau d’efficacité dans cette usine de pointe conçue pour garantir un temps de disponibilité de 100 %. Les produits fabriqués par cette usine sont des wafers, cellules et panneaux solaires de très haute qualité offrant une puissance nominale de 160 MW par an et un débit effectif dépassant les 180 MW par an.

Recherche acheteur pour usine solaire en détresse

L’Usine de Devens représente environ 10 % de la capacité de production américaine et son coût initial excédait les 425 millions de dollars en 2009.

Actuellement, l’usine fonctionne toujours, alors que sa fermeture est prévue dans quelques jours !

Aussi, à cause du temps limité avant sa fermeture, Hilco Industrial procède immédiatement à un appel à manifestation d’intérêt afin de pouvoir communiquer des détails complémentaires sur cette opportunité.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Recherche acheteur pour usine solaire en détresse !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
lion
Invité

Là, au moins, on ne peut pas accuser les Français. Qu’en disent ceux qui a longuer d’intervention sur Enerzine ne cessent d’accuser le gouvernement et EDF de tuer cette industrie?

fredo
Invité

“tout ce qui est éxagéré est insgnifiant” Talleyrand

cezorb
Invité
Je voudrais bien qu’on m’explique dans quel domaine nous pouvons être compétitif avec la Chine. Leur usines utilisent les mêmes technologies (et pour cause, nos entreprises ont soit délocalisé la-bas, soit leur ont vendu les machines), les salaires sont 20 fois plus bas, ils n’ont aucune contrainte sociale ni environnementale et fiscalement les groupes chinois sont souvent possédés par des holding dans des paradis fiscaux : les Iles Caîmans pour les leaders Suntech et Solarfun par exemple. Même les tomates des conserveries de Provence viennent de Chine… Si un politique pouvait éclairer ma lanterne… Sinon, je voudrais bien que nous… Lire plus »
Louismars
Invité

Désolé, mais je suis obligé de te contredire lourdement : la volonté du gouvernement français, avec ce moratoire et ces baisses de tarifs, était de privilégier l’installation de panneaux français. Or, en lisant cette news, on s’aperçoit que la Chine écrase le marché en faisant du dumping et devient imbattable sur les prix. Que vont faire les installateurs français ? Acheter encore plus chinois !! Bravo Mme Lagarde et NKM, encore brillament manoeuvré ça ! Alors  LION ?

Rice
Invité

Tout à fait d’accord avec Louismars ! Lors du salon de Lyon mi-février nous avons pris des contacts avec les fabricants chinois. Après la publication du décret, nous sommes convaincus que nous allons désormais commnander ces modules, et plus d’allemands (et encore moins de français !). C’était bien l’effet recherché par le gouvernement, non ?

Dan1
Invité
Comme cezorb, je voudrai que l’on m’explique comment n’importe quel pays occidental peut rivaliser dans la fabrication de module PV avec une Chine qui n’a absolument pas les mêmes contraintes ? Et cela vaut aussi pour l’Allemagne : sans protectionnisme, peut-elle encore longtemps produire du PV en s’alignant sur les prix chinois ? C’est bien beau d’accuser la France de ne pas vouloir subventionner assez, mais ça servira à quoi si on achète de toute façon chinois. Il fallait racheter le MWh PV au-delà de 600 Euros pour faire émerger une industrie française ? Bon d’accord et elle aurait duré… Lire plus »
airsol
Invité
Ce que je  reproche au gouvernement francais, c’est l’incoherence de sa politique d’aide et son discours sur la bulle speculative. Le premier des speculateur est  EDF EN, filiale d’EDF donc aussi de l’état 600 euro le MW était necessaire au début de la filière, mais pas sur les grande installations ou il y a économie d’échelle Ce n’est pas tant la baisse des tarifs (les allemands font avec) que le discours negatif (risque de black out, speculation, produit non recyclable etc..) qui plombe le marché Si le but était de soutenir une filière, le minimum c’était d’etudier le budjet necessaire… Lire plus »
wpDiscuz