Record LHC : des particules injectées à 1,18 TeV

Le Grand collisionneur de hadrons du CERN (LHC) est devenu lundi l’accélérateur le plus puissant du monde en accélérant ses deux faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse jusqu’à une énergie de 1,18 TeV.

Le précédent record mondial était détenu depuis 2001 par le Tevatron à Fermilab (Chicago) à 0,98 TeV. C’est une étape importante dans la perspective des premiers résultats de physique au LHC, attendus en 2010.

Les premiers faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse avaient été injectés dans le LHC le 20 novembre dernier. Dans les jours qui avaient suivi, les opérateurs avaient fait tourner alternativement des faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse dans l’anneau dans les deux sens de circulation, à l’énergie d’injection de 450 GeV. La durée de vie du faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse avait été portée progressivement à dix heures.

Lundi 23 novembre
, deux faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse avaient circulé simultanément dans les deux sens pour la première fois et les quatre expériences du LHC : Alice, Atlas, CMS et LHCb ont enregistré leurs premières collisions à 450 GeV.

Le record mondial d’énergie a été battu pour la première fois lundi soir, lorsque le faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse 1, injecté à 450 GeV, a atteint 1050 GeV (1,05 TeV) à 21 h 48, le dimanche 29 novembre.

Trois heures plus tard, les deux faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse du LHC ont atteint l’énergie de 1,18 TeV, à 0 h 44, le 30 novembre.

Record LHC : des particules injectées à 1,18 TeV

La suite du programme consistera en une courte phase de mise en service en vue de l’accroissement de l’intensité des faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse avant de fournir une bonne quantité de données de collision aux détecteurAppareillage sensible au passage des particules du LHC avant Noël.

Pour l’instant, la mise en service s’est effectuée avec un faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse pilote de faible intensité. L’augmentation de l’intensité est nécessaire pour fournir un taux de collisions proton-proton significatif. Le programme en cours cherche à s’assurer que ces hautes intensités peuvent être traitées en sécurité et cherche à garantir aux expériences du LHC des conditions stables pendant les collisions.

Le Cern estime que cette phase prendra environ une semaine, après quoi les équipes du LHC procéderont à des collisions de faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse à des fins d’étalonnage jusqu’à la fin de l’année.

Les premiers résultats de physique du LHC sont prévus pour le premier trimestre 2010, à une énergie de collision de 7 TeV (3,5 TeV par faisceauGroupe de particules circulant à grande vitesse).

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Record LHC : des particules injectées à 1,18 TeV"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bishop
Invité

hoho… il ne fonctionne pas encore au quart de sa puissance et il bat déjà tous les records du monde. Ca promet…….

guignol07
Invité

Ca promet en effet et c’est un beau joujou. Et ce qui serait intéressant, ce serait de pouvoir récupérer au moins une partie de cette energie. Cela compenserait la nécessité de consacrer la puissance d’un réacteur nucléaire à son seul fonctionnement.

Trudy
Invité

“La puissance d’un réacteur au fonctionnement du CERN”. LOL ! Et pourquoi pas 20 pendant que tu y es ! MDR.

Toche
Invité
Quelle est la consommation d’électricité du LHC ? Environ 120 MW (230 MW pour tout le CERN), ce qui correspond à peu près à la puissance consommée par l’ensemble des ménages du canton de Genève. En supposant que l’accélérateur fonctionne 270 jours par an (la machine s’arrête pendant la période d’hiver), la consommation annuelle d’énergie du LHC en 2009 devrait être d’environ 800 000 MWh. Ce chiffre comprend la consommation de la machine, de ses infrastructures et des expériences. Le coût annuel total pour faire fonctionner le LHC sera alors d’environ 19 millions d’euros. Le CERN est principalement alimenté en… Lire plus »
wpDiscuz