Récupérer la chaleur résiduelle d’un four à arc électrique basé sur l’ORC

Une nouvelle génération d’usines de récupération de la chaleur, éprouvées dans les industries énergivores, offre des avantages précieux en termes d’efficacité énergétique, de durabilité et de compétitivité, notamment au sein de l’industrie sidérurgique et métallurgique.

Le Rapport 2012 sur l’efficacité énergétique, une étude menée par l’École polytechnique de Milan sur l’efficacité énergétique des processus industriels, estime que l’électricité produite par le biais de la technologie de récupération de la chaleur basée sur l’ORC pourrait s’avérer financièrement profitable pour l’Europe avec des économies pouvant atteindre 8 milliards d’euros et environ 2,5 GW d’énergie, impliquant une réduction de près de 7,5 millions de tonnes de CO2.

Turboden** une société spécialisée dans la production de turbo-alternateurs basés sur le Cycle de Rankine organique (ORC – Organic Rankine Cycle) pour la production décentralisée d’énergie a implanté la première usine de récupération de la chaleur résiduelle d’un four à arc électrique (FAC) au monde.

La nouvelle unité ORC d’une capacité de production de 3 MW exploite une partie du flux d’air saturé produit et récupère la chaleur des gaz d’échappement en aval d’un FAC d’ESF (Elbe-Stahlwerke Feralpi GmbH), l’un des fabricants de fer et d’acier les plus importants d’Europe, basé à Riesa, en Allemagne.

Le système de récupération de la chaleur a été mis en service en décembre 2013. Il est relié au système de traitement des gaz d’échappement du four de fusion électrique. L’énergie récupérée réduit la consommation d’électricité nette, permettant ainsi une diminution importante des émissions de CO2. Outre la production d’électricité, la partie restante du flux d’air est injecté dans le système d’alimentation en vapeur d’eau municipal de Riesa et est utilisé dans le processus de production d’une usine de fabrication de pneus située à proximité.

Récupérer la chaleur résiduelle d'un four à arc électrique basé sur l'ORC

Turboden, pionnier de la technologie ORC, conçoit, développe et met en service des usines de production, permettant de réduire la consommation énergétique des industries et de limiter les émissions par le biais de la récupération de la chaleur issue des flux de chaleur résiduelle et des gaz d’échappement dans les processus de production et les installations électriques.

Cette technologie offre de meilleurs résultats lorsqu’elle est appliquée dans les industries énergivores, telles que les secteurs du verre, du ciment, de l’aluminium, du fer et de l’acier, où les processus de production génèrent habituellement des gaz d’échappement pouvant atteindre 250 °C. Ces nouvelles usines génèrent non seulement des avantages en termes de durabilité environnementale, de réduction des émissions, d’augmentation de l’efficacité des processus industriels et d’amélioration des performances d’entreprise, mais elles offrent également la possibilité d’accroître la compétitivité.

** une société du groupe Heavy Industries (MHI)

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz