Recyclage : maisons de verre et briques poreuses

Si les ingénieurs et chercheurs du Royaume-Uni parviennent à leurs fins, le monde de la construction abandonnera plus de 5000 années d’utilisation de la brique d’argile et nous vivrons tous dans des maisons de verre.

Les ingénieurs de la société Geofusion ont fait des travaux de recherche de l’université de Staffordshire la première révolution majeure dans le domaine de la fabrication de briques depuis que les premiers potiers ont utilisé les techniques du travail de l’argile pour améliorer la qualité des briques de boue et de paille.

Geofusion, supporté par le Crédit Suisse dans le cadre d’un investissement de plusieurs millions de livres, inaugurera au Royaume-Uni d’ici un an une usine de production de briques à partir de verre recyclé, y compris les déchets de verre qui sont actuellement impossible à recycler, ou à un coût prohibitif, et qui finissent habituellement dans des centres d’enfouissement de déchets (verres colorés, écrans de TV et d’ordinateurs en particulier).

4 usines supplémentaires – basées au Royaume-Uni et en Europe – sont prévues pendant la première phase de croissance et la société envisage également une production sous licence en dehors du Royaume-Uni. Cette technologie s’adresse à des promoteurs utilisant une grande part de matériaux renouvelables dans leurs constructions.

Les briques ressemblent en tous points aux briques conventionnelles mais n’impliquent aucun travail ‘d’extraction’, les jours des énormes et affreuses carrières à ciel ouvert qui fournissent actuellement les millions de tonnes d’argile consommées chaque année par le secteur de du bâtiment pourraient donc être comptés.

Mais cette technologie, qui peut aussi être utilisée pour fabriquer des pavés et "languettes" (tuiles), a des secrets cachés : au besoin, les pavés peuvent être réalisés "poreux". Les ingénieurs des eaux disent que les développements urbains et commerciaux qui interrompent l’écoulement des eaux de pluie dans les sols peuvent causer des inondations et pénuries d’eau. Les ingénieurs en Construction ont bataillé pendant des années avec un éventail de solutions, mais elles présentent toutes de sérieux inconvénients. Les briques poreuses de Geofusion leur permettront de capturer l’eau de pluie sur les parkings et les immeubles (y compris par les murs) et de la réutiliser.

La société déclare que les briques à base de verre peuvent être recyclées plusieurs fois, ce qui veut dire qu’elles peuvent être utilisées pour créer le premier immeuble au monde recyclable en totalité. Elles peuvent être produites avec une plus grande précision que les briques traditionnelles, et les quantités et coûts peuvent être contrôlés plus aisément. Elles peuvent être teintées avec justesse, et le processus de fabrication consomme considérablement moins d’énergie.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz