Remaniement : les professionnels des énergies renouvelables rassurés

Alors qu’Emmanuel Macron prend la tête du Ministère de l’Economie que Ségolène Royal demeure Ministre de l’Ecologie et qu’Alain Vidalies prend la charge des Transports, de la Pêche et de la Mer, les professionnels des énergies renouvelables ont réagi à ce nouveau remaniement ministériel.

"Nous sommes satisfaits du projet actuel et rassurés que Ségolène Royal continue à le porter" a indiqué avec soulagement Frédéric Lanoë, Président de France Energie Eolienne (FEE).

Même son de cloche chez le syndicat des énergies renouvelables (SER), où la reconduction de Ségolène Royal au poste de ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a été accueillie avec "soulagement et satisfaction".

Ainsi, "le calendrier parlementaire, notamment celui de la loi de transition énergétique, et les grandes orientations qui doivent guider l’avenir des énergies renouvelables devraient être confirmés et l’action en leur faveur poursuivie" a fait savoir le SER.

Par ailleurs, le Syndicat des énergies renouvelables a salué la nomination de Monsieur Emmanuel Macron. Pour le SER, le développement industriel des filières des énergies renouvelables est une des conditions pour qu’elles jouent tout leur rôle sur notre territoire. En effet, le SER travaille depuis plusieurs années à la mise en œuvre d’outils nécessaires au développement et à l’accompagnement d’acteurs industriels dans chacune des filières concernées : structuration des filières, priorités de la recherche développement et démonstration, soutien aux démarches collectives à l’exportation.

Quant à France Energie Eolienne, ce dernier souhaite renouveler sa proposition de pacte industriel au nouveau gouvernement afin de favoriser l’emploi en France, l’éolien pouvant être un vecteur de réindustrialisation et de créations d’emplois au cours des années à venir.

"Les professionnels de l’éolien français se sont engagés depuis plusieurs années dans une démarche responsable de réindustrialisation" a tenu à préciser Frédéric Lanoë. Et d’ajouter : "Le 2 octobre prochain à Paris, dans le cadre de son 5ème Colloque National Eolien, FEE organise d’ailleurs un « speed dating industriel » rassemblant tous les grands acteurs de l’éolien pour permettre aux PME de s’insérer dans un marché en pleine croissance mondiale. La filière éolienne a déjà créé 11 000 emplois directs."

France Energie Eolienne espère que la discussion qui s’engagera au Parlement en octobre sur le projet de loi de transition énergétique pour la croissance verte mettra en place un cadre favorable, permettant à l’éolien et aux renouvelables d’atteindre l’objectif fixé par Ségolène Royal de 40% d’EnR dans le mix électrique à l’horizon 2030.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Remaniement : les professionnels des énergies renouvelables rassurés"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nature
Invité

Une fois encore on voit confondues écologie et production d’énergie . Car si les industriels peuvent se féliciter de ces ministres ,les écologistes défenseurs de la nature , de la condition animale ,des paysages ,des parcs nationaux ,portent un tout autre jugement ,beaucoup moins favorable . Mais on sait que les politiques,les Verts compris, ont une conception très orientée de l’écologie .

wpDiscuz