Renault DeZir un concept-car électrique

Animé par un moteur électrique, Renault dévoile en avant-première du Mondial de Paris, le concept-car DeZir, qui signe l’engagement de la Marque vers un design plus émotionnel.

Premier projet dirigé par Laurens van den Acker, DeZir marque le coup d’envoi d’une série de concept-cars qui vont illustrer la nouvelle vision du Design de Renault. Elle pose également les bases du design des futurs véhicules de la Marque.

Le concept-car DeZir sera présenté au grand public lors du Mondial de Paris 2010.

Si le Z de son nom fait directement référence à la signature Z.E., des éléments de style expriment la technicité et la légèreté, attributs naturels de l’automobile électrique. Ainsi, le dessin en creux et le traitement strié de l’entrée d’air du bouclier avant et de toute la partie arrière apportent de la légèreté à l’ensemble et permettent de guider le flux d’air de l’avant vers l’arrière, pour refroidir la batterie.

Pour donner du rythme à l’ensemble, cette peau fluide et lisse est contrastée avec des surfaces constituées d’aspérités, comme les panneaux latéraux en aluminium, le haut du pavillon et les « paupières » des optiques avant.

La découpe géométrique des parties vitrées simplifie la lecture de l’ensemble du concept-car et évoque le cockpit d’un avion de chasse ou le poste de conduite de certaines voitures sportives d’endurance. La voiture est équipée de deux caméras de rétrovision, qui offrent une vue panoramique malgré l’absence de lunette arrière.

Renault dévoile DeZir, un concept-car électrique

DeZir est doté d’un moteur électrique situé en position centrale arrière pour un équilibre des masses idéal. La batterie Lithium Ion d’une capacité de 24 kW/h est implantée en position verticale, derrière la banquette. Elle permet d’afficher une autonomie de 160 km.

Le refroidissement de la batterie se fait par le flux d’air dirigé de l’avant vers l’arrière, mais surtout par les entrées d’air latérales situées derrière les empiècements en alu sur les flancs de la voiture. La base moteur est la même que celle des véhicules électriques de série, avec une évolution permettant de délivrer une puissance de 110 kW (150 ch) et un couple de 226 Nm.

Trois modes de recharge sont disponibles :

  • le mode standard, via une prise domestique standard (recharge complète en 8 heures)
  • le mode rapide, via une prise de courant tri-phasé 400 V (recharge de 80% de la batterie en 20 minutes)
  • l’échange de batterie, grâce à la technologie Quick Drop de Renault.

Afin d’améliorer l’autonomie et les performances dynamiques, les équipes techniques du Design Renault ont travaillé sur l’allégement du véhicule. Ainsi, la coque de DeZir est en Kevlar et le châssis tubulaire en acier est du même type que celui de Mégane Trophy.

DeZir dispose également des éléments de suspension de Mégane Trophy – doubles triangles – pour une précision de conduite de haut niveau.

L’aérodynamique a également été soignée, avec un soubassement caréné et l’adoption d’un diffuseur à l’arrière. L’indice de pénétration dans l’air (Cx) ainsi obtenu est de 0,25.

Cela permet d’afficher des performances très intéressantes : le 0 à 100 km/h en 5 secondes et le 0 à 50 km/h en seulement 2 secondes.

La récupération d’énergie au freinage fait également partie du programme, avec un dispositif s’inspirant de la logique de fonctionnement du KERS (Kinetic Energy Recovery System) utilisé en Formule 1. Lors de la décélération, l’énergie cinétique est récupérée et stockée dans la batterie. Sur DeZir, ce stock d’énergie peut être utilisé au moment choisi par le conducteur, via une commande au volant, pour apporter un complément ponctuel de puissance.

Renault dévoile DeZir, un concept-car électrique

L’écran central est tactile et intègre une navigation intelligente qui fusionne les données du trajet avec l’agenda du conducteur, pour proposer une optimisation des tâches et des parcours. Un logiciel intégré dans le tableau de bord informe le conducteur sur ses performances dynamiques de gestion de l’énergie à travers une interface ludique et un rendu graphique façon jeu vidéo.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Renault DeZir un concept-car électrique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Loiis
Invité

c’est un concept car pour amuser la galerie et ça va le rester.

michel123
Invité
La seule avancée de ce modèle c’est la réduction de poids. La ligne épurée pour amateur de jouet de luxe n’amène pas grand chose de plus. Pourquoi un moteur avec réducteur et transmission alors que la meilleure solution c’est les moteurs roue de michelin ? 4 roues motrices , amortisseurs intégrés à la roue et meilleure récupération d’énergie au freinage . Toujours cette obstination à ne pas mettre un petit prolongateur d’autonomie : petit moteur thermique à haut rendement pour recharger la batterie en fin de course ou en prevision d’un long trajet . Les moteurs roue libérant la place… Lire plus »
Jcharlesstp
Invité

Imaginez une voiture electrique dans les embouteillages l”hiver , phares allumés essuies glaces  désembuage chauffage..vous n’auriez même pas de quoi regagner votre maison après une journée de travail.Sans aucun doute une telle auto fera la joie des depanneurs.C’est ridicule. Ajouté un temps de recharge dementiel.Et vous comprenez que la voiture electrique a batteire est morte née.

Phil gannier
Invité

Je me rappelle la première fois ou j’ai vu une vidéo sur internet de la taille d’un timbre poste avec 5 images secondes. Je me suis dit “ça y est la vidéo via internet c’est parti” J’entendais des voix qui disaient “ça ne marchera jamais…processeurs trop lent…débit insuffisant…taille écran inadapté…” C’était il y a 15 ans.

Pas content
Invité
Ci c’est cela le nouveau design Renault c’est vraiment pas terrible. Ce véhicule ressemble a ce qu’aurait dû être la Wind mais guère a un véhicule qui a 3 ans d’avance sur le design. Renault n’arrive pas a choisir entre l’image  formule 1 qui est a des années lumières de ses productions de série et un avenir réaliste de l’automobile pour tous qui ne passe certainement pas par l’électrique et encore moins par de l’électrique de 110KW. Faire fumer ces pneus à chaque démarrage avec de l’électrique est certes possible, mais gravement stupide. A quand des investissements sur des moteurs… Lire plus »
Guyb
Invité

avec 160 km d’autonomie, moi aussi je suis convaincu que les voitures électriques vont exploser le marcher… dans 15 ans !

B83s
Invité

ils vont finir par avoir plus de concepts cars électriques dans leurs placards que de voitures électriques sur la route …

Gonzo
Invité

Autonomie toujours aussi faible, design assez spécial et plusieurs autres critiques à faire….mais même si la voiture électrique ne remplacera pas notre bonne vieille voiture traditionnelle, c’est engageant pour la suite et ca apporte toujours un petit plus dans le sens de cette évolution ! Donc oui encore une concept car qui passera encore une fois aux oubliettes, mais la démocratisation et l’amélioration de cette technique se fera avec le temps et justement, ces nombreux concepts car toujours un peu plus évolués. Rome ne s’est pas faite en un jour !

michel123
Invité

un chauffage par pompe à chaleur et de phares led ne consomment que 0.5 kw heure .(rendement mutiplié par trois : 1.5 kw pour le chauffage c’est suffisant ) Si l’on compare cela à la consomation de 15 kw aux 100 km cela ne représente pas grand chose . 160 km aller retour c’est 2 à 3 fois plus que le trajet journalier de chaque français. Si l’on y rajoute un petit prolongateur d’autonomie pour les rares cas ou il faut aller plus loin , vous avez le véhicule presque parfait .

js
Invité

l’évolution qu’ils ont connu. Je suis sur que les véhicules électriques vont connaitre la même. Qui aujourd’hui se retrouvent en rade de batterie avec son téléphone ?

alternotre
Invité

Manquent juste… les roues moteur… Comprend pas cette obstination à ne pas utiliser cette innovation, doit y avoir un truc !

Pastilleverte
Invité

Une donnée intéressante, 830 kg seulement… à vide, à vide de batteries ? sinon ils font très fort avec un chassis en acier ! Chose amusante : c’est le genre de sujet (totomobile) qui fait réagir le plus et le plus vite sur enerzine, à croire que l’avenir de la planète, paron , la Planète, dépend des roues moteurs pour un VE, ou que le design, forcèment contestable, est la prochaine cris glactique. Petite devinette : quelle proportion de mâles dans les posteurs, sur ces sujets : 100% ou 100 % ?

falmer
Invité

Le propbleme de la roue moteur c’est le couple: ca en a peu. Pour en faire bcp il faut augmenter le diametre du dispositif, ce qui est cher, techniquement difficile, et problematique a integrer. Donc oui aux roues moteurs, mais pas partout…

trimtab
Invité
“Petite devinette : quelle proportion de mâles dans les posteurs, sur ces sujets : 100% ou 100 % ?” Pour les Vroum Vroum Machos Bobos Branchés il y déjà le TESLA. Faut peut être arrêter des conneries ‘concepts cars’et commencer à penser aux ‘2 Cv EV'( mes fameuses ‘4 roues sous une parpluie ) pour les communs des mortels. On a déjà tous les ‘concepts’ qu’il faut : batteries, moteurs, légerté etc. Il nous manque QUE la voiture EV qui N’AS PAS la clim, ecran tactile, gps integré, internet en wifi mobile, et je ne sais quoi d’autre comme anerie… Lire plus »
Legrand
Invité

dans le j’ai rien compris, renault fait toujours aussi fort 800kg c’est 600kg de trop; 110kw c’est 100kw de trop;et pour l’approvisionnement va falloir doubler les réacteurs, les pollutions et les risques on dit merci qui, merci”renault” préparez vous à sortir vos vélos

Samivel51
Invité

D’accord avec Trimtab. Sur le fond, au moins… Pour la forme, je propose plutôt: “La perfection est atteinte non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer.” (St-Ex)

Samivel51
Invité

Cela dit, les véhicules de type Tesla ont quand même un intérêt: les riches paient pour valider les technologies nouvelles et amortir les frais de R&D. Ensuite le petit peuple pourra avoir un produit abordable. Les premières voitures, les premiers avions de lignes, les premiers ordinateurs, etc., étaient tous d’abord réservés aux très riches, avant de se démocratiser progressivement.

alternotre
Invité

Là : Et là : Perso, je tends à croire que par pur dogmatisme et fonctionnement élitiste on est en train de passer à côté de la timbale… L’avenir le dira…

trimtab
Invité
Vous avez raison avec votre citation de St Ex qui résume se que j’ai nommé ‘élegance frugale’, si cher à Amory Lovins. Pour: “les riches paient pour valider les technologies nouvelles et amortir les frais de R&D. Ensuite le petit peuple pourra avoir un produit abordable” Je ne suis que partiellement d’accord, car concernant les vehicules éléctriques, on a DEJA les moteurs électriques (dans des millions applications dans le monde depuis belle lurette ! On a DEJA des batteries assez ‘performantes’ depuis quelques temps déjà. Il y guère de vraie ‘nouvelle technologie’ à validé. Juste un peu de rupture de… Lire plus »
Vanes
Invité

Marre des concepts cars ! On veut du réel, de l’achetable ! A croire que l’argent des clients des voitures “vertes” ne les intéressent pas chez renault… Tant pis ils iront voir ailleurs et il ne vaudra pas s’étonner si cette société manque les marchés du futur !

bigbluejlr
Invité
pq pas le moteur roue ?? que reste t il non pas aux grandes mais aux constructeurs ?? la batterie ( 50% du prix du Vehicule) acheté aux japonais le moteur roue ( encore 20% du prix du vehicule ) reste des pieces des equipementiers ( 10 %) vous croyez qu un constructeur se contenter de 20 % de la valeur ajoutée sur un vehicule ?? la reponse est la !!! Michelin ne vendra ses moteurs que dans le cas d un consortium qui alliera les meilleurs compétences du marché ( si il voit un jour le jour ) ou… Lire plus »
wydocq
Invité
Assez d’accord sur l’ensemble, à continuer comme çà il est clair que nous allons nous faire rafler le marché du VE par l’Asie (à force de vouloir travailler seul et chercher à gagner le pactol pour soi: au final d’autres l’auront en étant moins gourmand); les autonomie toujours aussi faibles (250 km d’autonomie çà commence à étre intéréssant) et encore du poid à gagner, d’autant qe de nouvelles technologie de batteries sont en éttudes depuis un moment (il me semble) et toujours rien!!! Le modéle exposé ci dessus ne cible pas les ménages, il y a encore deux ans on… Lire plus »
Ld2m
Invité
Bon nombre d’entre vous s’alarment de voir encore un concept-car de plus de Renault, qui n’a que peu d’intérêt il est vrai (ce n’est qu’une étude de style avec un moteur électrique, le seul intérêt étant finalement le concept de refroidissement des batteries)… Pourtant dois-je vous rappeler que Renault s’est très clairement mobilisé pour produire des voitures électriques d’ici 2 ans ?! Je trouve qu’ils pourraient difficilement aller plus vite, partant de leur position actuelle de constructeur généraliste. Evidemment ce ne sera pas très abouti aux débuts et ils ne seront pas les premiers sur le marché, mais ils auront… Lire plus »
alternotre
Invité
Je pense que l’on ne peut qu’être à peu près d’accord pour reconnaître le mérite de la tentative de Renault. En revanche on ne peut que s’inquiéter de l’avenir de cette initiative quand on voit que leurs modèles demeurent dans la ligne d’une “électrification” de véhicules classiques. Quand on voit la VOLVO C30 on se félicite de voir des roues moteurs : C’est une remise en cause des conceptions classiques ! C’est pertinent. Quand on voit HEULIEZ travailler la MIA avec des chassis allégés, repensés pour gagner de la masse tout en conservant de la résistance, on s’en félicite aussi.… Lire plus »
wpDiscuz