Enerzine

Rendement de conversion de 20% pour les photopiles multi-Si de JA Solar

Partagez l'article

JA Solar, l’un des plus grands fabricants au monde de produits d’énergie hélio-électrique a annoncé avoir atteint un rendement de conversion de l’énergie solaire de 20 % dans sa cellule solaire en silicium polycristallin (« multi-Si »).

À l’aide des technologies de pointe brevetées de piégeage de la lumière et de passivation de la surface, l’équipe de recherche de JA Solar a obtenu cette augmentation absolue de 1 % dans le rendement de conversion seulement neuf mois après avoir annoncé la réalisation d’un rendement de 19 % dans ses cellules multi-Si.

"JA Solar a établi un nouveau record du monde pour le rendement des cellules multi-Si en brisant la barrière des 20 %. Cette réalisation démontre une nouvelle fois la capacité inégalée de JA Solar pour faire avancer la technologie photovoltaïque et crée de la valeur pour nos clients en augmentant la production d’énergie et en diminuant les coûts d’installation" a commenté M Yong Liu, directeur de l’exploitation de JA Solar.

"Les résultats records consécutifs de nos photopiles multi-Si sont une grande réussite pour notre équipe de R&D. Mais ce n’est que le début. La confiance que nous avions à dépasser les 20 % de rendement cette année se prolonge désormais à notre attente à réaliser encore plus de gains de rendement dans les trimestres à venir. En outre, avec ces nouvelles cellules de haute performance comme base, nous prévoyons de nouveaux records de performance au niveau du module dans un avenir proche" a ajouté Le Dr Wei Shan, directeur scientifique et directeur général de la R&D.

JA Solar a l’intention de produire en masse des cellules multi-Si en utilisant sa nouvelle technologie et d’intégrer ses nouvelles cellules multi-Si à haut rendement dans les ensembles de modules commerciaux en 2015.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    7 Commentaires sur "Rendement de conversion de 20% pour les photopiles multi-Si de JA Solar"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    en déduisons-nous qu les modules commercialisés en 2015 auront bien ce rendement de 20%+ ??? (accessoirement, à quel prix ?)

    Tech
    Invité

    et alors ce qu’il faut retenir c’est 1% de rendement en plus possible l’année prochaine , et en général le but c’est de le proposer au même prix que l’ancien rendement. alors réjouissons nous et il commence à s’éloigner le temps où les cellules PV n’étaient qu’à 5%! époque où on a ecoeuré les gens sur l’utilité du PV. le PV avance et c’est une très bonne nouvelle

    vd69
    Invité

    Avec les cellulles existantes , l’installation en France ne commence à économiser du rejet de CO2 qu’après plus de 24 ans . Quand je vois des matériels techniques exposés aux intempéries , j’ai de gros doutes sur le fait que ces cellules atteignent cet age canonique. Jusqu’à cet age , je considère les panneaux comme des pollutions. Si cette amélioration de rendement se fait au prix d’augmentation de consommation d’électricité pour les produire , notre planète n’y aura rien gagné.

    hach
    Invité

    Le temps de retour énergétique est de l’ordre de 2 à 3 ans. Ce qui est remarquable pour un panneau qui va produire au moins 30 ans. Donc si on compare à une production d’électricité au charbon le bénéfice est évident. Concernant la pollution générée à la fabrication (rejets chimiques etc…) je suis preneur d’informations plus complètes si vous avez, merci

    vd69
    Invité
    Vous confondez comme souvent le temps de retour « énergie » (effectivement de l’ordre de 3 ans) et le temps de retour « carbone ». Les cellulles sont fabriquées à plus de 80% en Chine avec une électricité fossile à 80% (le solde était fabriqué en Allemagne avec une électricité là aussi majoritairement fossile et ce de plus en plus); elles sont implantées en France pour remplacer de l’électricité fossile à moins de 10%. Le temps de retour « carbone » est donc de l’ordre de : 3 x 80 : 10 = 24 ans. Et je vous fais grace du fait que les 10% d’électricité… Lire plus »
    vd69
    Invité

    En prenant le même raisonnement, dans l’hypothèse (que je soutiens ) de créer une industrie des cellules en France: – si ces cellules étaient implantées en France le temps de retour carbone serait de l’ordre de trois ans – si ces cellules étaient implantées en Allemagne (a priori fossile à 70% à terme) ce temps serait de 3 x 10 : 70 = 0,42 ans , soit environ 5 mois D’où mon souhait de financer les énergies dites renouvelables sur la base de l’économie de rejet de CO2.

    plouc73
    Invité
    Bravo pour l’augmentation du rendement de ces panneaux PV. D’ailleurs, à 19 H 30′ le 15 Janvier par – 15 °C, quel formidable progrès : 0 ensoleillement* 20 % = ? A j’oubliais; Il faut stocker l’électricité ! avec des STEP ? (Station de Transfert d’Energie par pompage) Pas question , Malheureux !!! Principe de précaution oblige, vous ne pouvez pas prouver que le crapaud cuivré ne sera pas dérangé dans son habitat naturel, puisque vous ne disposez pas de l’expression libre des crapauds dans la réunion tenue par les « bien-pensants ». Non, il faut des bonnes batteries avec des dizaines… Lire plus »
    wpDiscuz