Rendement : des panneaux solaires de 20% sur le marché

Les premiers panneaux solaires disponibles sur le marché à atteindre des rendements de 20% et plus sur toute la superficie ont été lancés aujourd’hui par SunPower, une compagnie américaine sur laquelle le groupe Total a lancé récemment une OPA amicale.

Les nouveaux panneaux solaires E20 à 96 cellules sont désormais disponibles en modèles de 333 watts et 327 watts pour des installations sur le toit.

Dotée de la technologie cellulaire brevetée Maxeon de SunPower, avec un rendement de 22,4%, les cellules solaires à contact arrière, absorbent beaucoup plus de lumière solaire et transportent plus de courant électrique que les cellules conventionnelles. Ces cellules détiennent le record mondial de rendement parmi les cellules solaires produites à grande échelle et commercialisées.

Selon SunPower, les clients bénéficieront aussi de 2 nouvelles caractéristiques proposées par la série E 20 : une tolérance de puissance positive et une large compatibilité en termes des onduleurs.

  • La tolérance de puissance positive veille à ce que l’électricité produite par chaque panneau réponde à la puissance de ce panneau, ou avec 5% de plus de puissance -mais pas moins, comme c’est d’usage dans l’industrie.
  • Grâce à la large compatibilité en termes de onduleurs, les clients de SunPower ont maintenant la possibilité d’utiliser les onduleurs (sans transformateur) les plus performants, ce qui leur permet de maximiser le rendement du système. Les onduleurs sans transformateur sont légers, faciles à installer et d’un rapport coût-efficacité satisfaisant.

"Avec les panneaux solaires de la série E20, SunPower a de nouveau atteint un record mondial en matière de rendement", a expliqué dans un communiqué Tom Werner, CEO de SunPower. "SunPower fournit la technologie solaire la plus efficiente et la plus fiable sur le marché, garantissant à nos clients le plus haut retour sur investissement".

Le prototype de panneau E20 a été développé avec succès à l’aide de fonds fournis par le département américain de l’énergie (DOE) dans le cadre de la Solar America Initiative, qui a été décernée à SunPower il y a environ quatre ans. Le niveau de rendement de la série E20 a été confirmé par le National Renewable Energy Lab du DOE.

Les panneaux solaires de la série E20 de SunPower seront disponibles dès cette année en Europe et en Australie, et ils seront lancés sur le marché d’Amérique du Nord et d’Asie début 2012.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Rendement : des panneaux solaires de 20% sur le marché"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité
“Les premiers panneaux solaires disponibles sur le marché à atteindre des rendements de 20%” ????? Pour info: Depuis plusieurs années des modules SANYO HIT DOUBLE, donc le rendement module est donné autour 16/17%, doivent être déjà (dans des conditions optimales d’installation) autour des 20 % de rendement, avec son ‘bonus’ face arrière inclu ! “Special Note: These bifacial panel’s “Rated Power” is measured at Standard Test Conditions (STC). STC does not include the bifacial effect of the panels. Therefore, these panels may produce 110% (or more) of their STC rating, depending on installation design, and your location’s albedo—reflectance rate. Certaines… Lire plus »
gp
Invité
et si c’était lui le petit panneau solaire de quelques dizaines de Watts unitaire qui allait tuer le (puissant) nucléaire de 1600 MW tel ces millions d’internautes qui en téléchargeant la musique ici et là sur leur iPod ont fini par tué les grosses maisons de disques? Le panneau solaire a cet avantage de ne pas être synonyme de concentration de capitaux, d’investissement unitaire massif. Surtout, grâce à la filière de recyclage mise en palce en amont, il ne causera pas de nuisance irréversible pour les générations futures. “Le grand livre toujours ouvert qu’il faut s’efforcer de lire est celui… Lire plus »
dede29
Invité

Peut-on m’indiquer le mode de fabrication ( ou la différence ) qui permet une telle amélioration ?

Blu
Invité
Je ne sais pas précisément l’amélioration qui est utilisée ici mais pour donner quelques pistes (vous pourrez rechercher ça sur internet ensuite), voilà des facteurs sur lesquelles on joue pour faire des cellules haut rendement: – La qualité du silicium. Le monocristallin peut se faire par les méthodes Czochralski ou float-zone, la seconde produisant moins de défauts dans la structure cristalline, donc un taux de recombinaison des paires électrons-trous plus faible. La pureté du silicium joue aussi. – L’architecture de la cellule (dopage et formation des contacts). Les contacts en face arrière permettent de ne pas masquer la face qui… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Sans vouloir “doucher froid”, le panneau un 20 décembre à 17:02 ne va pas concurrencer grand chose. Le photovoltaique est immature en terme de production de masse mais interressant en complément d’autre chose. Pour concurrencer le premier secteur industriel au monde, jusqu’à très récemment, il n’y avait rien et depuis peu, on entrevoit une alternative crédible constituée d’éolien offshore (100mille moulins) + STEP de très grande capacité. C’est une chance immense que l’éolien soit parvenu jusque là… aussi ne nous mélangeons pas dans les technos. Les panneaux deviendront intérressants vers 2030, l’éolien flottant donne l’espoir fou de remplacer pratiquement toutes… Lire plus »
zelectron
Invité

des onduleurs sans transfos, pas de pb si c’est pour un usage interne (quoique?) en revanche pour la connection au réseau EDF ça m’étonnerait (isolation galvanique obligatoire)

Lionel_fr
Invité

La différence entre ce type de panneaux et les autres consiste en une connectique entièrement cablée sur la face arrière des cellules, une sérigraphie des conducteurs optimisée et un montage des cellules sans laisser d’interstice. Au final on a un panneau de même surface qu’avant mais dépourvu d’espace perdu ou occupé par autre chose que la couche de silicium excédentaire en électrons (surface active). Si on peut parler d’innovation industrielle, ce n’est pas vraiment une technologie de rupture mais plutôt une “optimisation” des technologies existantes.

jl06
Invité
On peut rajouter à la longue liste de Blu le traitement du verre pour maximiser l’irradiation du silicium qu’il protège (mentionné par SunPower dans le cadre du lancement de l’E20). SunPower reste discret sur la technologie Maxeon. Ceci dit, ça fait un moment que SunPower affiche de très hauts rendements sur leurs modules commerciaux: la série E18 à 18.7% et E19 à 19.5%. Ces deux modules bénéficiaient déjà du back-contact. Même si le passage à l’E20 et son 20.4% est remarquable, ce n’est pas une rupture par rapport à ce qu’ils faisaient déjà. Notons toutefois que les cellules utilisées dans… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité

”SunPower fournit la technologie solaire la plus efficiente et la plus fiable sur le marché, garantissant à nos clients le plus haut retour sur investissement”. -> voilà qui promet ! Si après ça ça le tient, c’est parfait! Disponible en Europe dès 2011 ! Attendons les premiers REX pour foncer ! A+ Salutations Guydegif(91)

fx26150
Invité
Selon les normes françaises applicables au photovoltaïque (Dossier Consuel SC134-2) “Polarité à la terne : Iorsqu’une polarité est mise.à la terre pour des raisons fonctionnelles, l’installation coté courant alternatif doit être séparé€ par une séparâtion galvanique assuée soit par un mnsformateur de séparation (conforme à la norme NF EN 61558-24), soit par une source assurant une sécurité équivalente à un fiansfomateur de séparation (se référer aux $ 6.2 et l0 du guide UTE C l5-7f 2-1).” Cet argument commercial n’est donc pas valide pour notre pays. Tout comme celui de la tolérance positive cité dans l’article, car plusieurs marques commercialisent… Lire plus »
dede29
Invité

pour toutes vos indications .

Blu
Invité
Je me posais une question, en termes de retour sur investissement, est-ce que ça vaut vraiment le coup de prendre des panneaux à aussi haut rendement? Par rapport à prendre des panneaux lambda à 15% avec un peu plus de surface et un coût au Wc plus faible… quelqu’un aurait des données de comparaison? En particulier pour les installations de moins de 3kWc, très souvent le toit n’est pas entièrement utilisé, donc pourquoi ne pas prendre un peu plus de surface puisque de toutes façons la puissance est limitée? Le seul cas où l’avantage apparaît nettement c’est sur trackers dans… Lire plus »
Ferndan
Invité

Pour la serie E20, les cellules à contact arrière n’obligent plus de relier la polarité + à la terre. Donc l’utilisation des tous types d’onduleurs est désormais possible.

airsol
Invité

Tout a fait, l’amelioration continue des performances est un stimulant Mais le rendement de conversion n’est important qu’en cas de manque de place Le cout au Wc est aujourdhui plus important pour la diffusion du photovoltaîque. J’ai quelquefois cherché des panneaux avec le plus bas rendement possible afin de refaire une toiture entière sans avoir un cout exorbitant

Pastilleverte
Invité

Le prix d’achat du matériel est-il proportionnel ou décroissant (ramené au Wc), entre par exemple les E18, les E19 et les E20 de Sunpower ? Si le silicium est de plus haute qualité, quid de l’énergie grise pour le fabriquer et le recycler ? Et une questio à Lionel : comment marchent ensemble des moulins à vent offshore et des STEPS “de très grande capacité” ? Enfin, la biomasse est-elle une bonne solution à très grande échelle, tant d’un point de vue économique qu’écologique (déboisement et/ou intrants et/ou eau et/ou arbitrage alimentation) ?

wpDiscuz