Rénovation de logements : 6000 communes rurales éligibles au prêt à taux 0

Sylvia Pinel, ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, a dévoile la carte des communes concernées par l’ouverture du prêt à taux zéro (PTZ) pour l’achat de logements anciens à réhabiliter en milieu rural à compter du 1er janvier 2015.

Prévue par le projet de loi de finances pour 2015, cette ouverture du PTZ dans l’ancien sur des territoires en milieu rural est destinée à favoriser la revitalisation des centres bourgs. Conditionnée à des travaux de rénovation, elle permettra de mieux prendre en compte la situation de ménages qui souhaitent acquérir et rénover un logement existant.

Elle concerne près de 6.000 communes sélectionnées pour leur caractère rural, leur niveau de services et d’équipements existants et leur potentiel de logements à réhabiliter pouvant être remis sur le marché.

Pour être éligibles au PTZ, les opérations d’acquisition d’un logement ancien dans ces communes devront s’accompagner de travaux d’amélioration d’un montant au moins égal à 25% du coût total de l’opération. Ces opérations bénéficieront en outre d’un PTZ aussi avantageux qu’une opération de construction neuve.

L’ouverture du PTZ dans l’ancien s’inscrit dans la suite du renforcement du PTZ intervenu au 1er octobre 2014 et confirmé par le projet de loi de finances pour 2015. La prolongation et le renforcement du PTZ permettront de favoriser l’accession à la propriété, l’une des clés de succès pour la relance de la construction.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Rénovation de logements : 6000 communes rurales éligibles au prêt à taux 0"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sonate
Invité

Et un dispositif d’aide en plus, qui va s’ajouter aux multiples existants, en rendant encore plus confus la visibilité des dispositifs d’aides, tout en ayant un effet limité de par les restrictions d’application.

Tech
Invité

au lieux de taxer encore plus les résidences secondaires, ou de compliquer les aides , pourquoi ¨25% ??? si une bonne rénovation coûte moins cher, faut-il gonfler les devis pour bénéficier d’une aide? il faut simplementd iscaliser au maximum les travaux de rénovation thermique. Cela aura pour effet une augmentation du travail artisanal local, des économies d’énergie et des possiblités de locations supplémentaires pour des personnes en recherche de logements isolés. du gagnant-gagnant ! j’aime pas trop les slogans de ce type, mais dans ce cas particulier j’y crois!

Tech
Invité

il faut bien évidemment lire “simplement défiscaliser” dans letexte ci-dessus, mon clavier à tendance à économiser des caractères ;o)

wpDiscuz