Rénovation énergétique : Appel à projets sur les innovations locales

Pour repérer, valoriser et diffuser les initiatives et démarches mises en œuvre par les collectivités locales en faveur de la rénovation énergétique des logements, le gouvernement a officiellement lancé, le 30 mai, un appel à projet sur les « innovations locales dans la rénovation énergétique ».

Tous types d’actions menées par les collectivités locales sont concernés par cet appel à projet : diffusion d’information, sensibilisation du public, accompagnement dans la réalisation des travaux, développement d’outils financiers, repérage des ménages en situation de précarité énergétique ou encore mobilisation des professionnels.

Les collectivités pourront déposer un dossier de candidature jusqu’au 30 septembre 2013 et leurs projets seront jugés selon leur caractère innovant, l’ancrage dans leur territoire et leur efficacité. Une attention particulière sera portée aux aspects sociaux (lutte contre la précarité énergétique, développement de modèles d’économie sociale et solidaire). Une restitution du palmarès est prévue en décembre 2013, qui sera l’occasion de fonder le club « Promouvoir la rénovation énergétique », lieu d’échanges et de diffusion de bonnes pratiques et de conseils méthodologiques au bénéfice des collectivités.

Les collectivités locales sont représentées par un élu de chaque échelon territorial nommé par l’ARF, l’ADF, l’ADCF et l’AMF au sein du comité de pilotage chargé de mettre en œuvre le plan de rénovation énergétique des logements.

Le plan de rénovation énergétique des logements, piloté conjointement par Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, et Delphine Batho, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, met en œuvre l’engagement du président de la République de rénover 500.000 logements par an d’ici à 2017, afin d’atteindre une diminution de 38 % des consommations d’énergie à 2020.

C’est l’un des axes prioritaires de la transition énergétique. Il répond à une triple ambition : il s’agit d’une nécessité environnementale (lutte contre le dérèglement climatique) et sociale (lutte contre la précarité énergétique) mais aussi d’un formidable levier de sortie de crise (économies sur les factures d’énergie, création ou préservation d’emplois non délocalisables).

Dossier de candidature : ici (.pdf)

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz