Réseau de chaleur de Vittel : biomasse, cogénération, extension

Fin février, a été inauguré le nouveau réseau de chaleur de la ville de Vittel en présence de Messieurs Jean-Claude Millot, Maire de la ville et Thierry Franck de Préaumont, Président d’Idex.

Cet événement marquait la fin des travaux réalisés dans le cadre de la délégation de service public accordée à Idex par la ville thermale.

Ainsi, au-delà de la supervision, l’exploitation et la maintenance du réseau de chaleur confiées à Idex pour une durée de 23,5 ans, l’opérateur avait en charge sa modernisation et son extension.

Plus de 60 % de bois énergie et de la cogénération

Le projet de modernisation réalisé par Idex comprenait la construction d’une chaufferie biomasse d’une puissance de 2,5 MW. Aujourd’hui en service, elle est approvisionnée par de la plaquette forestière issue des forêts vosgiennes situées dans un rayon de 40 km autour de Vittel. Elle consomme environ 6.500 tonnes de bois par an, soit 0,6% de la production biologique annuelle des forêts vosgiennes. Plus de 50% de la matière utilisée provient du nettoyage des parcelles forestières.

La chaufferie biomasse couvre 61% des besoins en chaleur et eau chaude sanitaire des abonnés du réseau. Les 39% restants sont assurés par une installation gaz composée de deux chaudières d’une puissance totale de 10.1 MW et une cogénération gaz de 1,5 MW. L’électricité produite permet d’alimenter 1400 équivalent logements.

Ainsi configuré, le nouveau réseau de chaleur permet d’éviter 3.700 tonnes de CO2 par an.

L’extension du réseau de chaleur

Aux 15 bâtiments du quartier Haut de Fol raccordés jusqu’alors sont venus se rajouter la résidence Haut de Fol et 22 nouvelles sous-stations à travers la ville. Au total, ce sont donc aujourd’hui 38 sous-stations sur plus de 3,5 km à travers Vittel qui alimentent 2 473 équivalent logements dont les Thermes, le Club Med, les écoles et le collège, l’hôpital, la Mairie, les copropriétés Haut du Fol et Renaissance …

La réduction de la facture énergétique

Au-delà d’être une réponse aux engagements de la ville en matière de développement durable, ce projet est bénéfique à la facture énergétique des abonnés. Elle va en effet connaitre une baisse de plus de 40%. Cette diminution est due au coût plus faible du combustible biomasse par rapport aux énergies fossiles, auquel s’ajoute l’application du taux de TVA réduite liée à l’utilisation de plus de 50% d’énergie renouvelable.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Réseau de chaleur de Vittel : biomasse, cogénération, extension"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

Compte-tenu de la ressource biomasse à proximité, ce projet fait sens. Par contre, POURQUOI que Co-Génération pour 1.5 MW et pas plus? Vittel est une Station Thermale, donc le gradient de température sous-terrain est préférentiel et aurait pû être mis à profit pour une PAC géothermique en appoint ou pour la basse-saison, par ex ! Voilà 2 questions qui méritent d’être posées ! A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz