Enerzine

Revenir au tarif régulé sans anéantir la concurrence

Partagez l'article

Le ministre délégué à l’Industrie, François Loos, et le PDG d’EDF, Pierre Gadonneix, se sont rendus jeudi en Corse afin d’apporter des réponses au sous équipement de la région en électricité.

En marge de cete visite, le ministre a évoqué la problématique du retour des entreprises aux tarifs régulés. Pour lui, il faut tenir compte des contraintes réelles : « Il y a d’abord une contrainte de concurrence. Car on ne peut pas faire un système qui renvoie tous les clients vers EDF », a-t-il indiqué. Ensuite, en accord avec le président d’EDF, il a déclaré : «il faut qu’EDF ait toujours la capacité d’investir dans l’électricité ou le traitement des déchets ».

Jean-Claude Lenoir auteur du rapport sur l’ouverture du marché de l’énergie, propose pour sa part deux hypothèses. L’une serait un retour au tarif régulé "pendant deux ou trois ans" sur "une part" de la facture énergétique. Et l’autre constituerait la création d’un tarif de retour spécifique permettant un retour des entreprises dans des conditions les moins pénalisantes possibles.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Revenir au tarif régulé sans anéantir la concurrence"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Roland
    Invité

    Ils sont beaux nos patrons français !!! Cà c’est de l’audace… Ils sont pour les prix libres sauf s’ils augmentent… et ils vont se réfugier vers l’état (ou le service public) dès que le vent tourne… Lamentable mais pas étonnant.

    wpDiscuz