Enerzine

Révolutionnaire : une plantation sans irrigation !

Partagez l'article

A l’occasion du prochain sommet vert de Californie (Green California Summit) qui se tiendra à Sacramento à partir du 16 mars, un innovateur scientifique néerlandais Pieter Hoff, présentera ses expériences de plantation sans irrigation.

Composée de quatre projets prévus dans les déserts de Palm Springs en Californie, à des altitudes peu ou plus élevées, dans la Napa Valley aux côtés des vignobles de Robert Mondavi Winery et au sein de la première ville durable des États-Unis, Sonoma rejoindra vingt autres expériences mondiales dans sept pays répartis sur quatre continents.

Pieter Hoff a mis en place un test de plantation d’arbres sur quatre ans dans le désert du Maroc, dont le taux de survie s’élève à 88,2 %
. Les résultats contrôlés des tests réalisés dans le monde entier prouveront que les humains peuvent désormais planter des arbres dans la brousse, sur les roches, les montagnes, dans le désert et autres lieux difficiles, sans irrigation. La Californie, tout comme le reste du monde, est impatiente de découvrir

Les résultats de ces expériences permettront de savoir si cette innovation est l’une des solutions pour contrer la déforestation, la pénurie alimentaire et la conservation de l’eau.

Comment fonctionne le dipositif ?

La "Waterboxx Groasis" est de la taille d’un pneu de moto, ouverte en son centre, et se positionne de façon à entourer un arbrisseau ou une graine planté(e) dans le sol. Cet "incubateur d’eau intelligent" produit et capture l’eau qui se trouve dans l’air par la condensation et la pluie, sans avoir recours à aucune source d’énergie. Par ailleurs, il empêche l’eau de s’évaporer du sol et protège les racines du soleil, du vent, des mauvaises herbes et des rongeurs. Au bout d’un an, l’arbre est assez fort pour pousser seul et la boîte peut facilement être retirée et réutilisée.

Révolutionnaire : une plantation sans irrigation !

Pieter Hoff, l’un des plus grands exportateurs de bulbes à fleur en Hollande, a vendu sa société il y a cinq ans en se fixant comme objectif de trouver une solution pour reboiser la planète et alimenter le monde.

Il espère reboiser avec la Waterboxx 2 milliards d’hectares du désert, érodé par les humains, d’ici les 40 prochaines années
. Les molécules de CO2 peuvent être libérées par les arbres, ce qui permet de produire des fruits, des médicaments, des huiles, etc. tout en transplantant des atomes C à partir des combustibles fossiles dans le bois. "Il est temps de générer des recettes à l’aide des arbres en libérant les molécules de CO2 au lieu de parler constamment du changement climatique", explique-t-il dans son livre "Le CO2, un cadeau du ciel".

Quelle est la motivation de monsieur Hoff ? "Je veux laisser un monde meilleur à nos enfants. Le lancement de la Waterboxx Groasis à l’occasion du plus grand sommet environnemental des États-Unis permet de concrétiser ce rêve" a t’il déclaré.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    7 Commentaires sur "Révolutionnaire : une plantation sans irrigation !"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Barzhouf
    Invité

    je vais entrer en contact avec ce monsieur et voir si ca p0eut etre dans les déserts du Xinjiang, et en mongolie et ailleurs !!.. ce serait une bénédiction ! Barzhouf Alik69307

    personne
    Invité

    J’ignore si cette innovation aura d’aussi bons résultats que ceux esperés mais qu’il est bon de lire de telles nouvelles optimistes. Heureusement que le monde n’est pas peuplé que d’éternels chouineurs. Merci et Bravo.

    enerZ
    Invité

    Nous recevons beaucoup de messages de lecteurs intéressés par cette invention. Sachez qu’il existe un site internet qui explique le pourquoi du comment et en français. Nous avons également ajouté une vidéo (en néerlandais malheureusement)

    michel123
    Invité
    S’il est évident qu’en captant et stockant l’eau de pluie (qu’il distille par un systène ingénieux de mèche ) , en protégeant la racine des rongeurs( mais pas des chèvres ) et de l’évaporation du soleil ce système doit améliorer trés significativement la prise des arbres en milieu hostile . Je ne suis pas par contre convaincu du potentiel de cette boite à condenser la rosée du matin de façon significative . Ce système ne règlera pas par contre la survie des arbres adultes qui ne peuvent survivre en cas de sècheresse trés sévère , ce qui risque fort de… Lire plus »
    Pastilleverte
    Invité

    une solution (espérons) contre l’avancée des déserts, pour la reforestation à bas coût écologique , et en plus : . « Il est temps de générer des recettes à l’aide des arbres en libérant les molécules de CO2 au lieu de parler constamment du changement climatique », explique-t-il dans son livre « Le CO2, un cadeau du ciel ». Bref, que du bonheur !

    zelectron
    Invité

    Et donc pour le desert démocratique ? quels genres de bacs?

    alternotre
    Invité

    On peut faire du business en faisant de bonnes choses. C’est comme cela qu’on l’aime le capitalisme… Pourvu que ça dure et que la montagne n’accouche pas d’une souris.

    wpDiscuz