Rhodia lance un polyamide bio sourcé à base de ricin

Rhodia lance un nouveau Polyamide, le 6.10 bio sourcé en complément de sa gamme Polyamide, issu principalement de matières renouvelables et possédant une empreinte environnementale réduite.

Provenant pour partie d’huile de ricin, la fabrication d’une tonne de Polyamide 6.10 permet, à performances équivalentes, de réduire la consommation de matières premières fossiles de 20% comparé à une tonne d’un polyamide traditionnel.

L’équipe en charge de l’analyse du cycle de vie chez Rhodia a ainsi mesuré une baisse significative de l’impact environnemental lié à sa fabrication d’origine végétale, de 50% des émissions de gaz à effet de serre.

"Pour Rhodia le développement durable est à la fois un cadre d’exigences fortes et un vaste espace d’opportunités. Cette nouvelle avancée en est une preuve supplémentaire", précise Jacques Kheliff, Directeur du Développement Durable.

Ce nouveau polyamide classé dans la catégorie des plastiques de haute performance, élargit le champ d’utilisation du polyamide à des applications de haute technicité grâce à :

  • des performances mécaniques et thermiques excellentes et similaires à celles du PA 6, par son haut point de fusion (215°C)
  • une résistance chimique exceptionnelle, comparable à celle des polyamides 11 et 12
  • un très haut niveau de propriétés barrières aux essences
  • une faible reprise à l’humidité, intermédiaire entre celle du polyamide 6 et du polyamide 12.

Le polyamide 6.10 constitue selon Rhodia une alternative intéressante pour la fabrication :

  • de tubes souples pour le marché des systèmes de contrôle et d’assistance pneumatique
  • de conduits et de raccords pour le marché des systèmes d’alimentation d’essence des moteurs

Par ailleurs, ce polyamide s’adapte également aux spécificités de la technologie de l’extrusion.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz