Rhodia se lance dans la biomasse

Après avoir annoncé récemment son intention de construire une centrale photovoltaïque de 2 MWc, Rhodia a indiqué hier le lancement de son premier projet de biomasse* à base de bagasse grâce en partie à la signature d’un accord avec la société privée brésilienne Paraiso.

Située dans la ville de Brotas au Brésil, l’usine de Paraiso produit de l’éthanol et du sucre à partir de canne à sucre. Selon les termes de l’accord, Rhodia Energy Services assurera la remise à niveau et la gestion de l’unité de cogénération qui utilisera la biomasse de l’usine comme matière première pour produire de l’électricité.

D’autre part, Paraiso s’est engagé à fournir en exclusivité à Rhodia toute sa bagasse et autres déchets solides de canne à sucre. La majeure partie de l’électricité produite par l’unité de cogénération sera vendue au réseau. Le site de Paraiso bénéficiera également de l’électricité et de la vapeur générée par cette unité.

D’une capacité installée de 70 MW, l’unité produira de l’électricité qui pourrait alimenter une ville d’environ 200 000 foyers ou 600 000 habitants.

D’après Rohdia, "ce projet représente une étape importante dans la mise en œuvre de la stratégie de Rhodia Energy Services qui vise à développer des solutions Climate Care".

L’investissement total estimé à 70 millions d’euros, dont 25 millions reviendront à la charge de Rhodia.

Rhodia Energy Services participe à 5 projets en Asie, dans le biogaz, un mélange de méthane et de CO2 obtenu par la fermentation de déchets naturels, dont 3 ont déjà démarré en Chine et au Viêtnam.

(*) La biomasse est une source d’énergie renouvelable. Il s’agit d’une matière organique d’origine végétale ou animale telle que le bois, les déchets, le gaz (hydrogène) et les carburants à l’alcool. La biomasse est généralement composée de plantes cultivées pour produire de l’électricité ou de la chaleur. Ce projet utilisera la bagasse issue du concassage de canne à sucre.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Rhodia se lance dans la biomasse"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

cela donne un investissement de 1 milliard d’euro pour l’équivalent d’une tranche de centrale nucléaire (1 million euro le megaw installé = 1 milliard d’euro les mille méga w . Beaucoup moins cher que le solaire , l’éolien qui à production égale necessitent des investissement 10 fois supèrieurs. Si la biomasse était suffisante ce serait LA solution , malheureusement il n’y en aura jamais assez pour satisfaire nos besoins en énergie

bolton
Invité

70 MW pour 200 000 foyers, soit 350 W par foyer, soit 117W / personne ! C’est bien peu par rapport aux besoins des Français !! C’est peu, tout court !

trimtab
Invité

Attention aux ‘zeros’ et puissance installée ! Si je ne me trompe pas dans le ‘vertige de chiffres’: Pour 70 MW de puissance installée, la production annulle sera de 70MW x heures de fonctionnement(ex +/- 6000 – pour ne pas être trop large)= 420000 MWh/an = 2,1MWh par foyer (pour 200,000 foyer) = 2100 kWh/an par foyer, qui s’approche plus de quelque choses ‘concevable’. trimtab

Ds
Invité

La bagasse est le résultat de la récolte des cannes à sucre. Est-elle permanente ou saisonnière ? Si elle est saisonnière, aura-t-on 6000 heures de fonctionnement annuel ?

wpDiscuz