Roche appropriée au stockage des déchets radioactifs?

En Allemagne, le stockage des déchets radioactifs issus de l’énergie nucléaire demeure un énorme défi, indépendamment du fait que le gouvernement ait décidé de remplacer peu à peu l’énergie atomique par les énergies renouvelables. Le ministère fédéral de l’économie et de la technologie (BMWi) subventionne un groupe de recherche pour les trois prochaines années qui aura pour mission d’étudier les formations rocheuses qui pourraient convenir à un stockage des déchets nucléaires.

En premier lieu, des roches salines et argileuses seront étudiées afin de déterminer si elles peuvent former une barrière géologique naturelle pour le stockage des déchets radioactifs. Il sera d’abord nécessaire de déterminer la manière dont les éléments radioactifs se comportent à travers la roche, la manière dont les radionucléides sont retenus par différents types de roches et les processus de transport à prendre en compte ? Est-ce que les radionucléides de l’uranium, du neptunium et du plutonium peuvent être emportés par une irruption d’eau ou est-ce qu’ils demeurent fixés à la surface de ces roches ?

(src : Dépêche idw – 1/1/06 – de l’université de la Sarre)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz