RTE présente ses projets pour les Pays de la Loire

Le gestionnaire de réseau RTE a présenté le 4 février son plan de renforcement du réseau électrique des pays de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire et de la Vendée. Un projet qui vise à faire face à la fragilité électrique du territoire.

Mercredi 4 février, la deuxième réunion de concertation du projet "Sud des Pays de La Loire" s’est tenue à la CCI de Nantes, sur invitation du Préfet de Région Bernard Hagelsteen. RTE y a proposé aux élus et acteurs locaux, ses orientations pour le renforcement du réseau électrique du sud de la Loire-Atlantique, du sud-ouest du Maine-et-Loire et de la Vendée.

Les propositions d’évolution du projet prennent en compte à la fois la densité des différents secteurs de l’aire d’étude, et les lignes à haute tension déjà présentes sur le territoire, a indiqué RTE, qui propose deux principales orientations pour répondre aux fragilités électriques d’un territoire en fort développement :

  • Dans le Maine-et-Loire, la création d’un nouveau poste électrique 400 000 / 225 000 volts, et son raccordement par une liaison souterraine à 225 000 volts, au poste existant des Mauges.
  • Entre le sud de la Loire-Atlantique et la Vendée, la reconstruction de la ligne existante à 225 000 volts, en doublant la capacité de transit et son raccordement par une liaison souterraine à 225 000 volts au poste de Recouvrance (à Gétigné).

Les élus concernés des trois départements, les représentants des services de l’Etat et les associations de protection de l’environnement étaient réunis sous la présidence du Préfet de Région, Bernard Hagelsteen, dans le cadre de la concertation du projet Sud des Pays de la Loire. Selon le gestionnaire de réseau, l’assemblée a favorablement accueilli l’ensemble des orientations proposées.

Bernard Hagelsteen, Préfet de Région a émis le souhait que chacun des acteurs respecte le calendrier présenté pour permettre l’avancement du projet dans les meilleures conditions.

RTE va ainsi réaliser un projet global dans le Sud des Pays de la Loire, pour un budget de plus de 70 millions d’euros. Avec l’enjeu de garantir à tous les habitants et les entreprises, une alimentation électrique de qualité pour les 20 années à venir tout en affichant une ambition environnementale marquée, notamment en évitant de créer un nouveau couloir de ligne aérienne.

Voir en ligne : Le dossier de presse du plan

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "RTE présente ses projets pour les Pays de la Loire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
lion
Invité

Espérons pour le développement et la sécurité électrique de cette région que ces projets se réaliseront rapidement malgré les comités de vigilance, associations tartempion, Greenpeace et tous les illuminés des rayonnements électriques et électromagnétiques qui vont rapidement fleurir.

Reivilo
Invité
Ami Lion, Est-ce que l’affirmation (pas nouvelle je crois) de votre mépris pour les associations et les ONG est vraiment indispensable dans ce cas ? Ce que je crois comprendre c’est qu’il y a concertation sur ce projet ce qui est bien, que RTE prend en compte les contraintes d’environnement, très bien et que les associations présentes ont accueilli positivement le projet, ce qui paraît de bonne augure pour l’avenir. Alors pourquoi cette réaction de votre part ? Si à chaque fois que vous lisez “association” ou “environnement” dans un article vous réagissez de cette façon sans chercher à savoir… Lire plus »
pasnaif
Invité

c’est que la plupart des ONG et organisations se prétendant écologistes qui font du bruit n’ont rien d’écologiste et ont SALI ce terme. Désolé, c’est ainsi et il serait temps d’inventer un nouveau terme pour que toutes ces organisations ne soient pas labellisées par la population comme “extrémistes” ou “polémiques, stériles”. Je fais partie d’une ONG écologique et puis vous dire que les deux précédentes que j’ai essayé pour collaborer ont vraiment des objectifs non-écologiques. Appel aux écologistes sincères: regroupez vous pour contrebalancer le poids excessif donné aux hurleurs que les medias leur donnet sans aucun discernement.

renewable
Invité

On peut au moins être sur d’une chose, les anti-écologistes, le lobby nucléaro/thermique et autres amis de l’ultr-chasse, on gagné la bataille de la communication, l’écolo est le nouveau bouc-émissaire de notre société, on se retrouve tous à être l’écolo d’un autre. Ex amusant: sur un parc éolien près duquel j’ai habité, les anti étaient considérés comme des écolos par les locaux intéressés à l’affaire et les anti traitaient les “promoteurs” et leurs partisans d’écolos……

wpDiscuz