RU : Nissan reçoit 220 ME pour la production de la LEAF

La Banque européenne d’investissement (BEI) a décidé de soutenir la production de la première voiture électrique de Nissan construite en Europe et également sa première chaîne européenne de fabrication de batteries pour véhicules électriques.

L’accord de prêt d’un montant de 220 millions d’euros consenti par l’institution de financement de l’Union européenne a été signé à Sunderland par Trevor Mann, le premier vice-président du département Manufacturing de Nissan Europe, et par Simon Brooks, le vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des opérations au Royaume-Uni.

Ce financement devrait faciliter l’intégration de machines et équipements neufs destinés à produire la Nissan LEAF, la première voiture grand public, "abordable et dotée d’un mode de propulsion exclusivement électrique". La Nissan LEAF, sacrée Voiture européenne de l’année 2011, sera produite à partir de 2013 dans l’usine de Sunderland, qui offrira une capacité de production initiale de quelque 50 000 véhicules par an.

Ce prêt servira également à soutenir la construction, sur le site de Sunderland, de la nouvelle usine-mère européenne de l’entreprise où seront fabriquées des batteries de type lithium-ion pour véhicules électriques. Pour Nissan, les projets « batteries » et « LEAF » représentent un investissement cumulé de 420 millions de GBP (468,2 millions d’euros) qui devrait contribuer au maintien de quelque 2 250 emplois chez Nissan et dans l’ensemble de sa chaîne logistique au Royaume-Uni. Ce programme d’investissement bénéficie également d’une aide à l’investissement industriel de 20,7 millions de GBP (23,1 millions d’euros) des autorités britanniques.

"La Nissan LEAF est déjà passée dans l’histoire comme le premier véhicule au monde tout électrique, grand public et proposé à un prix abordable. En outre, nous sommes tous très impatients de lancer la production de la LEAF et de batteries à l’usine de Sunderland pour notre marché européen" a déclaré Trevor Mann, le premier vice-président du département Manufacturing de Nissan Europe,

La production de batteries électriques à l’usine Nissan de Sunderland devrait commencer au début de l’année 2012. Ce projet permettra à la fois de sauvegarder l’emploi local dans le secteur de l’ingénierie de pointe et de créer de nouveaux postes au sein de l’usine de batteries.

Un réseau étendu de recharge pour véhicules électriques est actuellement mis en place au Royaume-Uni. Le nord-est de l’Angleterre comptera à lui seul plus de 1 000 bornes de recharge d’ici à 2013, y compris des chargeurs rapides capables de redonner à une Nissan LEAF 80 % de sa capacité en 30 minutes à compter du moment où le témoin lumineux d’avertissement de décharge s’allume. Les concessionnaires de voitures électriques du réseau Nissan, actuellement au nombre de 32 au Royaume-Uni, seront tous équipés d’un chargeur rapide.

Nissan a déjà commencé à livrer son modèle LEAF au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Irlande, en France, en Espagne, en Suisse et au Portugal. Ses carnets de commandes se remplissent également en Belgique, en Norvège, en Suède ainsi qu’au Danemark et les clients de ces marchés devraient commencer à recevoir leur voiture au début de l’année prochaine.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "RU : Nissan reçoit 220 ME pour la production de la LEAF"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gp
Invité
pour avoir eu le privilège de l’essayer, cette Leaf est une vrai réussite, C vrai! Mais attention qd mm à ne pas y placer trop d’espoir / à la question du CO2 et de la pollution automobile! 220 M€ pour une prod. annuelle qui ne dépassera pas 50 000 unités au meilleur de sa capacité, ca fait cher !!!! L’UE ferait mieux de subventionner à bloc la fabriciation puis l’acquisition de bus urbain hybride : les besoins sont IMMENSES!!! la Leaf, en libre service comme c’est le cas chez communauto ici à Québec OUI! En tant que véhicule particulier, C… Lire plus »
wpDiscuz