RWE commande 2 navires dédiés aux éoliennes offshores

Afin de faire face à une pénurie d’approvisionnement, l’allemand RWE Innogy a mandaté le chantier naval coréen Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering pour la conception d’un navire dédié à l’installation de parcs éoliens offshores.

Le contrat prévoit également de porter l’option à deux navires identiques pour une valeur d’environ 100 millions d’euros chacun. L’achèvement du premier navire est prévue pour 2011.

"Grâce au lancement de nos propres navires d’installation, nous mettrons fin aux pénuries d’approvisionnement, une situation rencontrée principalement dans la construction de parcs éoliens en pleine mer. Nous allons obtenir des avantages compétitifs en termes de temps et de coûts, notamment dans la mise en œuvre de nos projets éoliens en Mer du Nord" a indiqué Fritz Vahrenholt, le PDG de RWE Innogy.

Les navires commandés par RWE Innogy sont les premiers du genre en mesure de transporter non seulement de plus grandes turbines éoliennes offshore, mais aussi ayant la capacité de participer aux fondations et à l’installation.

RWE commande 2 navires dédiés aux éoliennes offshores

D’une longueur de 109 mètres et d’une largeur de 40 mètres chaque navire pourra transporter et ériger simultanément jusqu’à 4 turbines de différentes puissances. Doté d’un système de surveillance et de contrôle par satellite, ces navires peuvent fixer avec précision les chantiers en mer et sont capables d’opèrer à des profondeurs d’eau de plus de 40 mètres.

La compagnie prévoit d’installer deux parcs éoliens allemands en mer du Nord, "mer Orientale" (295 MW) et "Nord Innogy 1" (960 MW). Au Pays de Galles, RWE Innogy prévoit la construction d’un parc éolien offshore "Gwynt Y Mor" de 576 MW.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "RWE commande 2 navires dédiés aux éoliennes offshores"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
marcob12
Invité

Excellente nouvelle qui préfigure le développement plus rapide du déploiement des parcs éoliens off-shore. L’association européenne EWEA avait déjà souligné le goulot d’étranglement constitué par la pénurie de navires  aptes à servir aux parcs off-shores et surtout de navires ayant la capacité de transports multiples pour éviter des aller-retours au rivage qui ne permettent pas de profiter au maximum des périodes favorables pour l’installation et ralentissent les chantiers. Un pari peu risqué sur l’avenir de l’éolien off-shore en europe.

Samivel51
Invité

…on en est encore à envisager un éventuel premier parc offshore pour 2011!

Flexo
Invité
non   en France c pire que ca… hélas   on en est a faire une reunion d etude pour  faire diligenter des etude sur les consequences environnementales & psychologiques que pourraient avoir le positionnement des eoliennes en mers sur la sexualité des cormorans et des poissons. d’après certains experts ecolos débiles, les pales se comportent en ventillateurs ; aspirent les oiseaux ; les haches, et seraient à la base des futurs tsunamis qui vont ravager l europe ds les années a venir si on installe des eoliennes en mer en trop gand nombre.  ben oui et en plus ca va generer… Lire plus »
wpDiscuz