Enerzine

S. Royal confie une mission sur la transition économique à Corinne Lepage

Partagez l'article

La ministre de l’Environnement du Développement Durable et de l’Energie Ségolène Royal a confié à Corinne Lepage une mission sur la transition économique pour les acteurs du Nouveau Monde.

La mission a pour objectifs de faire des propositions dans trois directions :

• répertorier dans tous les secteurs concernés, c’est-à-dire ceux de la transition économique, les entreprises innovantes et dynamiques afin de permettre la création d’un réseau, de répertorier et mettre en cohérence les réseaux qui existent ;

• déterminer les blocages spécifiques auxquels ces secteurs sont confrontés pour pouvoir davantage les développer, créer de l’activité et des emplois et exporter ;

• déterminer l’utilité et les conditions d’une mise en synergie globale afin de, le cas échéant, jeter les bases d’une force commune.

Après la constitution du groupe en décembre, le groupe de travail s’est réuni pour une première réunion de travail le 20 janvier au Ministère de l’environnement.


La lettre de mission
(du 13 novembre 2014)

"Le succès de la loi sur la transition énergétique dépend pur une large part de la mobilisation des acteurs de l’économie verte. en effet, nous sommes entrés dans une période de transition économique et industrielle, dont la transition énergétique constitue un élément majeur mais pas unique. De profonds changements se font jour et une nouvelle économie se développe notamment dans des start-up, des coopératives et de jeunes entreprises de pointe."

"Ce Nouveau Monde irrigue la société française mais reste très éparpillé, peu structuré et finalement assez à l’écart des débats et négociations menées à l’échelle nationale, a fortiori européenne et internationale. Ces entreprises pourraient beaucoup gagner à créer entre elles des synergies. Il est indispensable qu’elles puissent mutualiser leurs efforts pour avoir une réelle influence qui ne peut être que bénéfique pour pousser dans la bonne direction, celle de l’essor de la nouvelle économie. Certes, les acteurs des énergies renouvelables sont demandeurs mais les secteurs économiques vont bien au-delà."

"Cette mission pourrait s’appuyer sur un groupe de travail dont vous me proposerez la constitution et un rapport me sera remis pour le 1er trimestre 2015. Pour l’accomplissement de cette mission, vous pourrez faire appel aux services du Ministère et le Commissariat général au développement durable est chargé de vous accompagner pour en faciliter le déroulement."

Je vous prie de croire, Madame, en l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Ségolène Royal


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "S. Royal confie une mission sur la transition économique à Corinne Lepage"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    Mme L n’a pas assez de travail dans son cabinet d’avocats ? heureusement que Me Huglo (son mari) veille au grain ! Pas compris la phrase La mission a pour objectifs de faire des propositions dans trois directions : • répertorier dans tous les secteurs concernés, c’est-à-dire ceux de la transition économique, les entreprises innovantes et dynamiques etc Certes, mais c’est quoi, encore, cette « transition économique » ??? Encore un élément de langage ? Des entreprises innovantes mais dans un secteur jugé « ancien », on dira au hasard le textile, sera ou pas concerné ?

    Reivilo
    Invité

    Si je comprends bien cela concerne les acteurs de la fameuse « économie verte », dans le cadre de la transition énergétique mais au-delà toute l’économie post-fossile. Le textile pourrait être concerné par exemple les « écotextiles », bambou, chanvre etc qui ont déjà le vent en poupe et sont appelés à remplacer les différents tissus synthétiques issus du pétrole. Mais d’accord avec vous, transition économique, ça mériterait un peu d’explication. Je crois comprendre qu’on y retrouve aussi tout le domaine de l’ESS, des coopératives, mutuelles etc mais ce n’est pas très clair. Mais Corinne Lepage ne devrait pas manquer d’idées sur le sujet

    O.rage
    Invité

    Combien de chances qu’elle va passer à côté des 67% de fossiles consommés en France, pour ses luttes personnelles, l’avocate sans formation scientifique?

    wpDiscuz