Sables bitumineux de Joslyn : Total cède 10 % à INPEX

Total annonce la cession d’une participation de 10 % dans le projet Joslyn à INPEX Canada, filiale du groupe pétrolier japonais INPEX Corporation.

Situé en Athabasca à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de Fort McMurray, dans la province de l’Alberta, le projet Joslyn est opéré par Total. La première phase de ce projet est entrée en production fin 2006, mettant en œuvre une technologie de récupération de bitume par injection de vapeur in situ (Steam Assisted Gravity Drainage – SAGD), et devrait atteindre son plateau de production de 10 000 barils par jour d’ici 2009.

Les opérations minières prévues dans la seconde phase du projet sont en cours de préparation, le démarrage de la production étant prévu avant le milieu de la prochaine décennie. Une première tranche de production de 100 000 barils par jour a d’ores et déjà été soumise à l’approbation des autorités compétentes en février 2006. Le potentiel de production des phases d’exploitation minières et SAGD de Joslyn est aujourd’hui estimé à 230 000 barils par jour d’ici la fin de la prochaine décennie.

La cession d’un intérêt de 10 % à INPEX porte sur les titres miniers de production et le système associé de transport par pipelines. INPEX dispose également d’une option pour participer à la construction de l’upgrader annoncé par Total en mai 2007.

« Total se réjouit de cette nouvelle coopération avec INPEX, groupe avec lequel nous collaborons depuis plus de 30 ans, notamment en Indonésie et en Australie. Ce partenariat est un atout supplémentaire pour le développement de nos projets en Alberta et renforce notre relation avec INPEX », a déclaré Yves-Louis Darricarrère, directeur général Exploration et Production de Total.

Au terme de cet accord, les partenaires du projet Joslyn seront Total (opérateur, 74 %), INPEX Canada, Ltd. (10 %), EnerMark Inc. (15 %) et Laricina Energy Ltd (1 %).

Total au Canada

Total détient également une participation de 50 % dans le projet Surmont développé avec la technologie SAGD. L’entrée en production de la première phase commerciale de ce projet est prévue d’ici la fin de l’année. Le projet devrait atteindre une production de 100 000 barils par jour d’ici 2012 dans sa seconde phase. Des phases supplémentaires de développement sont à l’étude qui permettraient de porter la production au-delà de 200 000 barils par jour.

Par ailleurs, le Groupe détient des participations dans d’autres blocs de la même région et envisage la construction d’un upgrader dans la région d’Edmonton. La première phase de cet upgrader devrait produire 130 000 barils de brut synthétique léger par jour et pourrait entrer en production avant 2015.

 
 (src : CP – Total)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Sables bitumineux de Joslyn : Total cède 10 % à INPEX"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bolton
Invité

Je doute que ce procédé de récupération de pétrole soit très écologique…

wpDiscuz