Enerzine

Safran : financement de la BEI pour des moteurs propres

Partagez l'article

Le groupe Safran a obtenu 300 millions d’euros de financement de la Banque Européenne d’Investissement pour le développement d’une nouvelle génération de moteurs d’avions,  plus propres.

Dans le cadre du Salon du Bourget 2009, Snecma (Safran) et la BEI ont signé un contrat de financement destiné à la R&D de moteurs aéronautiques faiblement consommateurs en carburant et plus respectueux de l’environnement.

L’objectif de Snecma est de développer le successeur du moteur CFM56 (construit conjointement avec General Electric) destiné aux avions monocouloirs de 110 à 210 places.

Il présentera les caractéristiques suivantes : réduction de 16% de la  consommation de carburant, baisse des émissions sonores de 15 à 20 dB et de 60% des émissions d’oxyde d’azote. Snecma travaille parallèlement sur une rupture technologique, dite open-rotor, permettant à terme une amélioration de plus de 25% de la consommation en carburant et en émissions de  25% en CO2.

Le coût total du projet de R&D est estimé à 600 millions d’EUR, dont la moitié sera financée par la BEI.

Il s’agit du premier prêt accordé à l’industrie aérospatiale qui s’inscrit dans le cadre du Mécanisme Européen pour des Transports Propres (METP) que la BEI a lancé en décembre dernier pour soutenir les objectifs de l’Europe en matière de relance économique et de lutte contre les changements climatiques à long terme.

« Les activités de R&D à haute valeur ajoutée doivent se poursuivre en Europe, et ce malgré la récession, si l’on veut que le continent demeure compétitif. Rendre l’aviation plus respectueuse de l’environnement est dans l’intérêt de tous », a déclaré M. de Fontaine Vive, responsable des opérations de financement de la BEI en France.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz