Enerzine

Safran teste du biocarburant dans ses moteurs d’avion

Partagez l'article

CFM International, une société commune 50/50 de Snecma (Groupe SAFRAN) et de General Electric Company, a réalisé avec succès un premier essai d’un moteur CFM56-7B avec un bio-carburant de type ester sur le site Snecma de Villaroche (près de Paris).

Le carburant utilisé est un ester méthylique d’huile végétale (EMHV). Il est mélangé à hauteur de 30 % (en volume) au kérosène de type Jet-A1 (carburant usuel) présent à hauteur de 70 %.

Cet essai avait pour but de vérifier le fonctionnement d’un turboréacteur avec un carburant issu de la bio-masse, sans apporter de modifications technologiques au moteur. Avec ce bio-carburant utilisé, les tests visent une réduction globale de 20 % des émissions de CO2 par rapport au carburant actuel.

« Aujourd’hui, notre objectif est d’identifier des solutions pour remplacer les carburants traditionnels à base d’hydrocarbures, notamment par un carburant synthétique à base de mélange kérosène/bio-carburants », déclare Pierre Thouraud, directeur technique de Snecma dans un communiqué.

CFM International mène des études et des développements sur des solutions à base de mélanges kérosène/bio-carburants de deuxième génération. La société se focalise ainsi sur l’évaluation des carburants alternatifs issus de la bio-masse (plus proches des caractéristiques du kérosène) qui présentent un meilleur bilan environnemental.

CFM International et ses sociétés mères participent aussi à différentes initiatives centrées sur les émissions, tels que le programme américain CAP (Climate Action Partnership), le programme français CALIN et le programme européen Alpha Bird.

L’utilisation des carburants alternatifs pour l’industrie aéronautique doit répondre à des défis technologiques importants : un pouvoir calorifique, une stabilité thermique (cokéfaction à haute température), une utilisation à très basse température (figeage) ou haute température, un pouvoir lubrifiant envers les matériaux utilisés et enfin des moyens de production de masse au niveau mondial.

« CFM International est satisfait de ce premier essai du moteur CFM56 utilisant un bio-carburant, qui constitue une nouvelle étape importante vers des moteurs utilisant un carburant plus respectueux de l’environnement », ajoute Eric Bachelet, président-directeur général de CFM International.

Depuis de nombreuses années, CFM International travaille à la réduction de la consommation de carburant, des émissions de gaz à effet de serre, des émissions polluantes et du bruit, ainsi qu’à l’introduction de nouvelles technologies sur ses moteurs visant à réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) et d’oxydes d’azote (NOx).

(src: CP Safran)

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Safran teste du biocarburant dans ses moteurs d’avion"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    JPIERRE
    Invité

    ET LES FUSEES ET LES METRO ET RER PAQUEBOTS SOUS MARINS,TANKS,MISSILES ECOLOGIQUES ET LES ENGRAIS BIEN SUR N’EST CE PAS ET n’oubliez pas LES BOMBES bacteriologiques etc (27000 ogives nucléaires par ex moi je prefere un arbre de vie pas de mort et vous ? IL EST GRAND TEMPS de faire un monde pour tous

    Amine
    Invité

    bonjour, je suis étudiant en maintenance industielle(GENIE MECANIQUE),je vous demande de m’envoyer des information concernant le fonctionnement, la ubrification d’un turbo-réacteur de type cfm56-7b. dans l’attente d’une réponse favorable, veuillez,agrée, monsieur à mes salutation distingué.

    wpDiscuz