Samsung veut se lancer dans l’activité éolienne

Le coréen Samsung envisagerait de construire un parc éolien composé de 200 turbines sur la rive nord du lac Érié, en Ontario au Canada en créant une nouvelle entreprise d’énergie renouvelable.

Le parc éolien à l’initiative de Samsung s’étendrait sur 25 kilomètres dans une région où le potentiel éolien demeure relativement fort. Samsung et le gouvernement de l’Ontario confirment que le projet progresse vers "la signature d’un accord-cadre historique".

Ce projet bénéficierait des récentes règles en matière d’énergie verte entrées en vigueur le 24 septembre 2009, parmi lesquelles on recense :

  • Un Programme de tarifs de rachat garantis pour l’énergie renouvelable, qui permet aux personnes et aux entreprises de vendre au réseau de l’énergie renouvelable, produites par le soleil, le vent, l’eau, la biomasse, le biogaz et les gaz des sites d’enfouissement, à des tarifs établis.
  • Des exigences sur le contenu domestique, qui feraient en sorte qu’au moins 25 % des projets d’éolienne et 50 % des projets solaires seraient produits en Ontario. Les exigences pour l’énergie solaire augmenteront d’ici le 1er janvier 2011 et celles de l’énergie éolienne d’ici le 1er janvier 2012.
  • Un processus d’approbation rationalisé et une garantie de service pour offrir plus de certitude aux promoteurs de projets.
  • Des règlements pour que les turbines des éoliennes soient situées à une certaine distance des routes, des maisons et des limites de propriété.
  • Un nouveau Bureau de facilitation en matière d’énergie renouvelable de l’Ontario, qui, avec un point d’accès unique, aidera les projets à démarrer plus rapidement.

L’Ontario espère ainsi créer plus de 50 000 emplois directs et indirects grâce à cette Loi.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz