Enerzine

Sasol inaugure une unité GTL au Qatar

Partagez l'article

Le géant pétrochimique Sud-Africain Sasol, leader mondial de la conversion du charbon et du gaz en hydrocarbures liquides, inaugure une unité au Qatar. Oryx, qui a coûté 950 millions de dollars, peut produire 34000 barils/j d’hydrocarbures liquides, principalement du gazole GTL à partir de gaz. Sa production pourra être portée ultérieurement à 100.000 barils/j . La technologie sera aussi utilisée à Escravos (Nigeria) où du gaz naturel est disponible et peut-être en Australie.

Oryx est la première unité installée hors d’Afrique du Sud qui utilise la réaction de Fischer-Tropsch à basse température pour produire un gazole réputé moins polluant que le carburant conventionnel. Dans les marchés américain, européen, australien ou japonais, la concentration maximale autorisée de soufre dans le gazole est passée de 5000 ppm, il ya quinze ans, à 10 ppm aujourd’hui. Or, le gazole GTL contient moins de 5 ppm de soufre en assurant des performances de carburation supérieure. C’est pourquoi, en association avec l’américain Chevron dans Sasol Chevron, basé à Londres, ce gazole GTL sera bientôt distribué en Europe.

En Afrique du Sud, l’unité installée à Secunda produit 160.000 barils/j à partir de charbon, soit 40% des besoins du pays en gazole. Cette activité procure un emploi à 170.000 personnes tout en contribuant au PNB à hauteur de 5 milliards d’euros et en économisant 4 milliards d’euros en devises.

 
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/34296.htm
Cette information est un extrait du BE Afrique du Sud numéro 10 du 29/06/2006 rédigé par l’Ambassade de France en Afrique du Sud. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz