Enerzine

Saviez vous combien vous coute le transport de votre électricité ?

Partagez l'article

C’est la traduction concrète de ce que, en physique, on appelle l’Effet Joule qui est l’échauffement que provoque le passage de courant électrique dans n’importe quel fil conducteur. Vous connaissez au moins deux manifestations visibles de cet effet Joule. Le radiateur électrique( ou le grille pain) dont l’émission de chaleur provient de l’effet joule, lui même provoqué par le passage du courant dans la résistance où les lampes électriques à incandescence dont le filament est porté au rouge par le passage du courant électrique. Vous voyez que c’est une déperdition d’énergie qui n’a rien de négligeable. Or cette déperdition d’énergie est facturée par RTE (le réseau Haute Tension) et ERDF ( le réseau Basse Tension) à EDF qui l’inclut ainsi dans son tarif du KwH. A un tarif qui est fixé par la Commission de Régulation de l’Energie, CRE, et qui a été baptisé’ TURPE pour Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité

Relisez votre facture EDF. Il y est dit en petits caractères que le cout du transport de l’électricité est inclu dans le prix du kWh pour environ 46% (!!) de ce montant. La moitié environ du prix de vos kilowattheures provient ainsi du seul transport de l’électricité jusqu’à chez vous. Un peu comme si la moitié du prix des litres d’essence ou de gazole que vous achetez à la station service était composé de son transport et des pertes à l’évaporation dans la nature.

Dans la pratique ca se passe un peu différemment pour RTE et ERDF. Ils exploitent leurs réseaux et constatent leur cout d’exploitation (salaires et charge des personnel, investissements et entretien). Puis ils rachètent les KWH perdus. Il en a couté ainsi en 2008, 675 millions d’euros à RTE et 1,3 milliards à ERDF pour racheter l’énergie perdue. Achat fait sans appel d’offre ni négociation bien sur (c’est normal c’est votre argent) au fournisseur "obligé". L’intérêt du consommateur est donc sans doute la dernière chose prise en compte dans le rachat de ces 2 milliards.Quant à investir pour rendre le réseau plus efficace (c’est sans doute possible) à quoi bon ?

Heureusement pour vous (?), la CRE a décidé de s’intéresser à ce tarif, pour le faire baisser, nous dit elle. Elle a crée un groupe de travail sur le sujet qui s’est d’abord posé la question du pourquoi les gestionnaires de réseaux devaient payer l’électricité perdue alors que dans d’autres pays, c’est le producteur. Elle s’est demandé ensuite à quel tarif cette électricité racheté devait être prise en compte, le tarif règlementé (qui inclut une marge) ou le prix de gros (qui en inclut toujours mais moindre). Enfin elle s’est demandé si RTE et ERDF ne devrait pas créer un groupement d’acheteur pour en négocier au moins le prix. Ou encore rejoindre un groupement de gros utilisateurs (Cimentiers, Metallurgiste, Chimistes) comme Excelium qui négocie sur 20 ans pour ses mandants et obtient des prix très préférentiels. Trois bonnes questions qui devraient faire baisser le cout de ces pertes et du transport

L’avenir nous dira ce qu’il sortira de cette initiative. EDF en tous cas a déjà du réaliser qu’une "vache à lait" qui compte pour 46 % de son chiffre d’affaire allait disparaitre à terme. Un grand merci à la CRE en tous cas pour s’être intéressée à la moitié de nos factures d’électricité

[ Archive ] – Cet article a été écrit par CaDerange


Partagez l'article

 



    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz