Enerzine

SCHOTT Solar : rendement de 18,2% pour ses modules solaires

Partagez l'article

Le fabricant allemand de cellules solaires SCHOTT Solar, a annoncé une nouvelle fois l’amélioration de la performance de ses modules solaires en silicium multi-cristallin, en atteignant le rendement record de 18,2% sur la surface utile.

Ces résultats ont été obtenus grâce à l’utilisation d’une technologie de cellules à hautes performances, qui avait déjà permis au fabricant d’enregistrer le record mondial de rendement en septembre 2010.

Depuis lors, SCHOTT Solar a continué d’améliorer la technologie, rendant ainsi le photovoltaïque plus abordable et donc plus compétitif pour l’avenir.

Grâce à d’intenses travaux de recherche, SCHOTT Solar a pu optimiser les processus au niveau du wafer, de la cellule et du module. « C’est le résultat de nos efforts de recherche intégrée pour l’ensemble du groupe SCHOTT », a souligne Klaus Wangemann, directeur du développement.

Par exemple, la filiale SCHOTT Solar Wafer GmbH (Iéna) a amélioré la qualité électronique de ses wafers de silicium, grâce aux avancées dans la technologie de cristallisation. De son côté, l’équipe de développement de SCHOTT Solar AG à Alzenau a revu la conception des cellules et des modules : les nouvelles cellules sont désormais reliées par trois interconnexions, ce qui réduit les pertes électriques.

Par ailleurs, le nouveau processus de diffusion mis au point, utilisé pour la face avant ; permet d’augmenter la durée de diffusion et conduit à un débit d’environ 3.200 wafers par heure. Ce processus facilite la mise en oeuvre future de concepts à haut rendement. La face arrière utilise une structure PERC réalisée par une technologie désormais classique de sérigraphie.

Vers des applications pratiques

Pour atteindre ce record, SCHOTT Solar a équipé le module de 60 de ces cellules, avec un rendement maximal de 18,7 %. Le record mondial de 18,2 % sur la surface utile pour des modules en silicium multi-cristallin a été confirmé par des tests indépendants (ESTI – European Solar Test Installation).

Chacune des étapes de la fabrication des modules a été testée avant la mise en oeuvre. « Nous allons maintenant transférer assez rapidement la totalité du processus vers une chaîne de fabrication aboutie », a ajouté M. Wangemann.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "SCHOTT Solar : rendement de 18,2% pour ses modules solaires"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Raoul-78
    Invité

    Si c’est pour vendre plus cher leurs panneaux, quel intérêt pour le consommateur ? Si c’est pour vendre au même prix de panneaux qui produiront plus, alors ok ?

    aurel
    Invité

    L’intérêt pour le consommateur est que même si Schott vendent plus cher leurs panneaux (c’est-à-dire au même prix par W produit), ça fait moins de surface à installer, donc ça réduit les coût d’installation (ou ça permet d’installer plus de puissance pour le même coût d’installation).

    Samivel51
    Invité

    Un nouveau panneau sera toujours plus cher que le modele precedent au moment de sa mise sur le marche, mais il y a une erosion ineluctable des prix dans ce secteur, donc d’ici quelques mois il sera au meme prix que l’ancien modele.

    Raoul-78
    Invité

    La puissance surfaice d’une cellule est juste sa capacité de produire plus sur une surface plus petite. Cela ne change donc rien à la puissance du Wc produit. Et le prix du modules étant plus élevé, cela revient à produire plus cher le même Wc qu’avant… Intérêt ? En quoi s’agit-il d’une avancée si l’on achète ces modules AU MEME PRIX ? un particulier a (rarement) un problème de surface pour 3 kWc, voire 6 ou 9… Quant aux autres, en attendant de meilleurs jours, ils sont limités à 100 Wc.

    Pierrotb001
    Invité

    Il s’agit de quantité de matière et puisage des ressources ! Et pour nos greewasher qui veulent installer des centrales sur les terres agricoles ça fait moins de saccage de terres.

    Raoul-78
    Invité

    Loin de moi l’idée de « saccager des terres agricoles » !!!! Nos amis agriculteurs le font bien mieux que nous depuis des décennies (si vous passez en Bretagne, allez dont voir cette particularité appellée « algues vertes » du coté de Plestin les Grèves), ou bien regardez le rapport sur l’état des eaux en France… Des fois on se demande si on ne ferait pas mieux de remplacer certaines cultures par des champs de panneaux photovoltaïque. Paradoxalement, dans certains cas, cela serait peut être meilleur pour la planète.

    wpDiscuz