Se déplacer dans les airs grâce au Volocopter électrique

Avec ses 18 rotors, le Volocopter VC200 marque t-il le début d’une ère nouvelle pour la mobilité urbaine personnelle ? C’est en tout cas ce que veut croire la start-up allemande "e-volo" qui a annoncé le succès de son premier vol d’essai avec pilote.

Selon son concepteur, l’hybride drone-hélicoptère baptisé Volocopter VC200 est un véhicule aérien personnel "si simple" à piloter et "tellement" sécurisé que "n’importe qui pourrait en prendre les commandes".

Doté d’une propulsion électrique, l’engin n’émet aucune émission de gaz d’échappement et se révèle extrêmement silencieux. Pour la première fois, le rêve des humains de voler au quotidien devient accessible. En tant que tel, le Volocopter propose non seulement une utilisation plus étendue dans les domaines des aéronefs conventionnels, mais il nous rapproche également des services de taxi aérien et des systèmes de transport entiers dans la troisième dimension.

Le Volocopter VC200 a reçu son « permis de voler » de la part des autorités aéronautiques allemandes en tant qu’aéronef ultraléger en février 2016. Dans le cadre d’un programme de test qui a débuté, l’e-volo mène des vols habités. Le vol du Volocopter homologué a été réalisée par le directeur général d’e-volo Alexander Zosel le 30 mars 2016 sur un aérodrome situé au Sud de l’Allemagne.

Se déplacer dans les airs grâce au Volocopter électrique

Grâce à ses commandes de vol innovantes et à sa capacité de décoller et d’atterrir verticalement (« vertical take-off and landing » ou VTOL), l’appareil reste extrêmement facile à manœuvrer. Le Volocopter est piloté par une seule personne avec un manche unique et réduit drastiquement la première raison des accidents mortels chez les hélicoptères conventionnels : "l’erreur humaine".

Pour faire la démonstration de cette fonctionnalité, Zosel a lâché le manche de l’appareil puis a applaudi son équipe lors de son premier vol, tandis que le Volocopter maintenait automatiquement son assiette. Un concept de redondance complet compense toute défaillance des composants essentiels y compris la perte de plusieurs moteurs. Cela a été prouvé de manière exhaustive lors du processus d’homologation.

Le Volocopter devrait être mis en vente en 2018.

>>> En savoir plus : ici

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Se déplacer dans les airs grâce au Volocopter électrique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Skyfield
Invité

Oui,enfin un petit engin de rêve génial, mi drône-mi hélico.Espérons que les réglementations aériennes ne vont pas trop saboter les libertés et possibilités d’utilisations de ce petit aéronef sympa.Le risque,c’est que les administrations avec leurs réglementations tatillones,étouffent tout l’intérêt de cet engin pour les particuliers. Ça serait bien aussi de connaitre,l’ordre de grandeur du prix…

Luis
Invité

¤ Pour régler la circulation des véhicules dans le ciel urbain, le problème a déjà été abordé et résolu depuis plus d’un siècle, dès 1910. Pour en savoir plus : Donc, arrêtez de rêver.

Luis
Invité

¤ Comme la procédure d’insertion d’image avec “nettoyer le code” ne marche pas, c’est à voir ici : Enerzine peut-t-il résoudre le problème technique d’insertion d’image ?

marcarmand
Invité

Voilà enfin un article qu fait rêver, comme Enerzine savait les faire autrefois. Mais cela appelle beaucoup de questions: Quelle vitesse, quelle altitude, quelle puissance, quelle autonomie, combien de batteries, quel prix?

Sonate
Invité

La réglementation applicable est simplement celle du traffic volant. Donc brevet de pilote nécessaire. Moi, je voudrais surtout connaître la consommation énergétique au 100 km de cet appareil.

edc10
Invité
C’est magnifique ! Petit bémol, c’est bien de faire la comparaison avec un hélico, mais que ce soit un avion, un hélico, un autogire ou un paramoteur, si panne sèche, alors ils continuent de “planer”, et ils sont posables. Car même avec de nombreuses redondances, il arrive (très rarement) qu’un avion ou un hélico ait ce genre de problème ! Là, dans le cas d’un disfonctionnement de ce type, il semble que ça va voler comme un fer à repasser. Ainsi avant de prendre ce type d’engin pour faire une balade, j’aimerais juste qu’ils nous montrent la vidéo avec la… Lire plus »
Philouze44
Invité

EDC10 : on s’en fout, on a pas une voilure tournante qui hache menu tout ce qui passe au dessus, on a un châssis fixe ! Donc la meilleure procédure de sauvegarde c’est celle là :

wpDiscuz