Enerzine

SEAREV : un flotteur générateur d’énergie de 500 kW

Partagez l'article

Après trentes années de recherches sur le sujet, une génératrice électrique houlomotrice mue par l’énergie des vagues a été développée à partir d’un concept nouveau breveté par le CNRS.

En effet, des chercheurs du Laboratoire de Mécanique des Fluides de l’Ecole Centrale de Nantes ont mis au point un système qui s’avère être au final simple, robuste, dont l’efficacité tient dans la sophistication du contrôle embarqué plutôt que dans les composants technologiques.

Concrètement, il s’agit d’un flotteur de 1000 T, (long. 25m, tirant d’eau 14m) mouillé dans une zone propice aux vagues, et capable de délivrer son énergie électrique au réseau terrestre par le biais d’un câble sous-marin. La profondeur d’eau significative à minima pour l’installation d’un parc de modules SEAREV est de 30 à 50 mètres. Il en résulte que ces installations se situeront généralement à plusieurs km des côtes et, vu leur faible émergence et l’absence de superstructures, resteront invisibles du rivage.

Des dizaines d’unités de champs de fermes houlomotrices sont envisageables. La puissance électrique installée pour chaque module est de 500 kW. Les densités de puissance installée de l’ordre de 25MW/km2 de surface maritime occupée sont potentiellement atteignables, soit l’équivalent de la fourniture d’énergie à 8.000 foyers français.

SEAREV : un flotteur générateur d'énergie de 50 kW

Dans le cas de telles fermes, la puissance électrique de tous les modules sera mutualisée dans un transformateur/convertisseur avant d’être envoyée à la côte par un seul câble pour l’ensemble, comme c’est le cas pour les fermes éoliennes offshore.

SEAREV : un flotteur générateur d'énergie de 50 kW

La performance des convertisseurs d’énergie des vagues est donnée pour un état de mer donné caractérisé par une hauteur de vague et une période caractéristiques (Hs,Tz). de sorte que la performance pour l’ensemble des états de mer possibles est donnée par une matrice de performance (et non par une courbe comme les éoliennes dont la production ne dépend que de la vitesse du vent).

[Credit image : CNRS]


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    10 Commentaires sur "SEAREV : un flotteur générateur d’énergie de 500 kW"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Letarnec franco
    Invité

    Mais ne rêvons pas encore, le coût de revient de l’électricité produite par ce type de technologie est de l’ordre de 600 à 700 €/MWh. Les technologies les plus performantes sont à environ 400 €/MWh et sont encore trop chères pour une véritable exploitation commerciale. Il faut vraisemblablement attendre encore une bonne dizaine d’années pour que ces technologies soient matures et commercialisables (le coût moyen de production de l’électricité est de l’ordre de 55 €/MWH en France).

    Nature
    Invité

     L’histoire de la diffusion des techniques marche en parallèle avec la baisse des coûts;pourquoi en irait-il autrement avec l’énergie marine? Les réserves sont inépuisables, universelles.et constantes,à la différence de l’éolien. Félicitons plutôt l’ Ecole   centrale de Nantes.

    Michel123
    Invité

    je connais depuis longtemps ce projet il n’est pas précisé dans cet article si le prototype est finalisé et en production , sinon l’idée est interessante car le principe d’un module étanche l’isole du milieu marin aggressif pour toutes les pièces metalliques.Reste à savoir si les modules sont capables de résister aux tempêtes qui ont fait , jusqu’à présent capoter tous les projets de captation de l’energie des vagues. M. C

    Guydegif(91)
    Invité

    Bonne piste à explorer plus avant ! Je rejoins Michel123 pour plus de précisions sur l’avancement par rapport à une industrialisation du Searev ! Des régions Dom-Tom pourraient en profiter ! Bonne continuation vers la phase indus. ! A+ Salutations Guydegif(91)

    Akh
    Invité

    bjr je sui sur un tpe qui concerne se sujet et jaimerai en savoir plus sut le cout de l’installation  et de maintenance merci

    Sandwood
    Invité
    A Nature : « les réserves sont inépuisables, universelles.et constantes,à la différence de l’éolien. » Il suffit de voir la matrice pour voir qu’en dessous de 2m de houle la machine ne produit rien ou presque. Il y  a un paquet de jours où il n’y a pas de houle et où l’Océan ne fournira pas d’énergie. Au demeurant vous avez à la fois tord et raison : tord parce que la houle ne vient pas du ciel, c’est une conséquence directe du vent qui s’applique pendant suffisament longtemps sur une zone suffisament grande (zone de fetch). Donc la houle n’est pas… Lire plus »
    Guydegif(91)
    Invité

    Il est en est où ce projet SeaRev ? Proto installé? Opérationnel? Prod. journalière typique en fct des mois de l’année? Cumul de MWh à ce jour? Pré-Série? Programme d’installation large en fermes ? Merci à Enerzine de nous faire un point complet. A+ Salutations Guydegif(91)

    enerZ
    Invité

    Bonjour Guydegif, Il est vrai qu’à première vue ce sujet est intéressant. Comme ce n’est pas la première fois que vous sollicitez des mises à jour, nous tenions à vous dire (nos lecteurs) que  nous ne pouvons pas suivre systématiquement toutes les infos déjà publiées.  Cependant, dans la mesure du possible, nous essaierons de réaliser des regroupements… Cordialement La rédaction

    Guydegif(91)
    Invité
     »…nous ne pouvons pas suivre systématiquement toutes les infos déjà publiées. » Dommage ! Il ne s’agit pas de faire des  »regroupements »(?) mais des         »réactualisations périodiques  » pour des sujets qui le méritent ! C’est ce qu’on appelle de la veille technologique et c’est qq peu dommage que vos rédacteurs n’aient pas cette fibre-là pour des sujets, qui s’ils s’enlisent dans l’oubli, mériteraient une sollicitation pour réactualisation périodique ! Heureusement que vos forums permettent ce questionement de mise à jour… Merci. Un projet peut paraitre magnifique à l’instant t, si qq mois ou années après on n’en entend plus parler c’est… Lire plus »
    Guydegif(91)
    Invité
    Je reprends mon/mes post de 09/2010 avec une question légitime qui intéressera certainement d’autres Enerzineurs….dans le contexte actuel où tout progrès permet de combattre la récession : Où en est le SeaRev ce 16/05/2013? à enerzine !  »…nous ne pouvons pas suivre systématiquement toutes les infos déjà publiées. » Dommage ! Il ne s’agit pas de faire des  »regroupements »(?) mais des  »réactualisations périodiques  » pour des sujets qui le méritent ! C’est ce qu’on appelle de la veille technologique et c’est qq peu dommage que vos rédacteurs n’aient pas cette fibre-là pour des sujets, qui s’ils s’enlisent dans l’oubli, mériteraient une… Lire plus »
    wpDiscuz