Enerzine

Sécurité et déchets, la priorité nucléaire de Bruxelles

Partagez l'article

Le commissaire chargé de l’énergie Andris Piebalgs a rencontré mercredi à Bruxelles le premier président du groupe de haut niveau (GHN) sur la sûreté nucléaire et la gestion des déchets, M. Andrej Stritar. *Au menu de cette rencontre, les questions relatives à la sûreté nucléaire et à la gestion des déchets, notamment l’élaboration de règles européennes communes dans ce domaine, en prélude à la troisième réunion du GHN prévue en avril.

"Les principales préoccupations des citoyens en matière d’énergie nucléaire sont la sûreté nucléaire et la gestion des déchets radioactifs." a indiqué le Commissaire européen.

"La priorité absolue de la Commission dans ce domaine consiste à répondre à ces préoccupations. Il est primordial que les membres du GHN s’accordent sur des principes communs régissant la sûreté nucléaire qui constitueront une base solide pour les activités futures du groupe".

Selon M. Piebalgs, les travaux du groupe, qui s’appuient sur l’expérience et les compétences des membres de haut niveau à l’échelon national, contribueront à définir les domaines dans lesquels l’application de normes européennes en matière de sûreté nucléaire renforcera la sécurité et la confiance des citoyens.

Le groupe de haut niveau a été institué par la Commission européenne afin d’élaborer une vision commune et de renforcer des approches communes en matière de sûreté nucléaire et de gestion des déchets.

Il se compose de hauts fonctionnaires des autorités nationales chargées de la régulation du secteur ou de la sûreté nucléaire.

Ces représentants aideront la Commission à recenser les questions de sûreté à traiter en priorité et la conseilleront et l’aideront dans le cadre de l’instauration progressive de règles européennes régissant la sûreté des installations nucléaires et la gestion en toute sécurité du combustible irradié et des déchets radioactifs.

Lors de sa réunion des 8 et 9 mars 2007, le Conseil européen a approuvé la proposition de la Commission de créer un groupe de haut niveau sur la sûreté nucléaire et la gestion des déchets. La Commission, forte du soutien apporté à ce projet par d’autres institutions de l’Union européenne, a institué le groupe en juillet 2007.

Réuni pour la première fois en octobre 2007, le groupe tiendra sa troisième réunion le 21 avril 2008. À cette occasion, il devrait adopter son programme de travail et le mandat des trois groupes de travail chargés respectivement de la sûreté des installations nucléaires, de la gestion des déchets radioactifs, ainsi que de la communication et de la transparence.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz