Ségolène Royal installe le Comité national biogaz

Le Comité National Biogaz, qui regroupe l’ensemble des acteurs de la filière biogaz s’est réuni pour la première fois avec comme objectif de favoriser le dialogue entre les interlocuteurs d’un secteur au fort potentiel de développement et de répondre aux objectifs du projet de loi transition énergétique pour la croissance verte, actuellement en discussion au Parlement.

Le Comité National Biogaz réunit l’ensemble des acteurs impliqués dans le développement de la filière biogaz (fédérations professionnelles, administrations, établissements publiques, gestionnaires de réseaux, acteurs financiers) autour de deux objectifs :

1. permettre aux acteurs de la filière de faire part de leurs retours d’expériences et de leurs attentes, notamment afin d’alimenter les évolutions possibles des actions de l’État ;

2. permettre aux services de l’État de partager la stratégie et les actions mises en œuvre pour la filière.

Cette première réunion sous l’égide de Ségolène Royal – Ministre de l’écologie et du développement durable – a été l’occasion de présenter un état des lieux de la filière biogaz, d’expliciter le rôle de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte pour cette filière et de revenir sur les actions mises en oeuvre pour son développement, comme par exemple le lancement de l’appel à projets « 1 500 méthaniseurs » qui doit permettre le développement de 1 500 projets de méthanisation en 3 ans.

Les représentants de la filière biogaz ont pu apporter les retours d’expériences de porteurs de projets de valorisation du biogaz et alimenter les discussions sur les enjeux pour l’avenir de la filière.

Dans cette perspective, les futurs travaux du comité s’articuleront autour de quatre groupes de travail :

– « Mécanismes de soutien au biogaz » apportera de la visibilité pour les acteurs de la filière sur l’évolution du tarif d’achat de l’électricité dans le cadre des nouvelles lignes directrices sur les aides d’État pour la protection de l’environnement et l’énergie adoptées par la Commission européenne ;

– « Déroulement des procédures » proposera des mesures permettant de faciliter et d’accélérer le développement des projets ;

– « bioGNV » proposera des mesures pour encourager le développement du bioGNV ;

– « Injection du biométhane », poursuivra ses travaux dans le cadre du comité pour proposer des mesures permettant de développer les projets d’injection.

Quels objectifs fixés pour le développement des énergies renouvelables ?

Le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte prévoit de porter à 32 % la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie de la France en 2030 ; de réduire 40 % de nos émissions de gaz à effet de serre en 2030 et de favoriser l’essor d’une économie circulaire.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Ségolène Royal installe le Comité national biogaz"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
B0ub
Invité

Poisson d’Avril ?! 1500 méthaniseurs en trois ans ?

Gofast
Invité

bjr Ils sont mal barrés ! Si Ségo est sur le coup, dans 2 ans c’est mort ! En plus on s’énerve au moment où le pétrole est à 45 $ le baril ! Pffff Nos pro nuke vont les traiter de chasseurs de primes ! Bref comme d’hab, à la française ! Manquerait plus qu’Areva soit dans le coup ! Hi, hi ! Allez bonne digestion !

wpDiscuz