Sémussac (17) : 29 logements sociaux à ossature bois BBC / Effinergie

Un lotissement de 39 logements labellisés BBC Effinergie, et mettant en oeuvre un système d’assemblage à ossature bois, est en cours de construction à Sémussac, une commune typique du sud-ouest située en Charente-Maritime.

L’opération de logements sociaux de la SA Atlantic Aménagement** en partenariat avec Triade Architecture et le Groupe MILLET, s’inscrit dans le Programme Local de l’Habitat (PLH) de la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique (CARA). Le montant des travaux est estimé à 4,23 millions d’euros pour une livraison prévue au 1er trimestre 2013.

Ainsi, 29 logements sociaux en T3 et T4, composés de 20 logements en prêt locatif à usage social (PLUS) et 9 logements en Prêt locatif aidé d’intégration (PLAI), vont voir le jour dans la commune de Sémussac, ainsi que 10 autres logements saisonniers en T2, gérés par la CARA. Localisée dans la couronne périurbaine de Royan, la ville de Sémussac est en effet située dans une zone tendue. Elle connaît, depuis une dizaine d’années, un fort accroissement de sa population de par l’activité agricole et touristique de la région.

Afin de respecter l’architecture de la ville, le lotissement est constitué d’un ensemble de petits îlots regroupant 3 à 6 logements, desservis par des venelles rappelant les ruelles du village. L’architecture du lotissement réserve, par ailleurs, une place importante aux espaces verts, avec l’aménagement d’un îlot végétal central, un jardin privatif pour chacune des maisons, séparé par des haies plantées.

Les maisons individuelles à deux niveaux, mitoyennes, ainsi que les deux ensembles collectifs, sont entièrement construits en bois et ont obtenu le label BBC Effinergie®. Pour ce faire, les logements ont été mis en œuvre par un système éco-conçu de modules constructifs bois préfabriqués, ‘SYbois’. Le chauffage des maisons individuelles est assuré par un poêle à granulés de bois ; pour les logements collectifs, d’une pompe à chaleur.

Les murs sont recouverts d’un bardage en Epicéa à clins horizontaux peint en gris. Les menuiseries en PVC sont blanches, des panneaux de bois lisses sont peints en différents coloris et animent les façades Sud/Est des maisons. Les couvertures des maisons sont, quant à elle, en tuiles de terre cuite.

Sémussac (17) : 29 logements sociaux à ossature bois BBC / Effinergie

Avec une durée moyenne de chantier de 10 mois et un mode de préfabrication totale, ‘SYbois’ permet de concevoir rapidement des bâtiments "sains", "durables" et à "coûts compétitifs".

Le système constructif, éco-conçu, intègre en effet, tous les composants d’un mur : "structure, isolation, systèmes d’étanchéité, fenêtres et parements extérieurs. Le système garantit ainsi une performance thermique et une étanchéité à l’air optimales. Grâce à l’emploi de matériaux perspirants – ouate de cellulose et fibre de bois – et une ventilation de la lame d’air extérieure, le mur évite les variations d’humidité et protège la maison contre les vagues de chaleur."

Sémussac (17) : 29 logements sociaux à ossature bois BBC / Effinergie

[ Cliquez sur l’image our zoomer ]

La SA d’HLM des Deux-Sèvres et de la région, société du groupe Mieux Se Loger, a déjà fait confiance au système SYbois pour la réalisation de logements sociaux en 2010, à Aiffres. "Nous avons à nouveau choisi le système SYbois pour ce programme de logements car les délais de construction sont extrêmement rapides. Par ailleurs, les consommations énergétiques sont très performantes et économiques", a expliqué Yannick Pilpay, Directeur Général délégué d’Atlantic Aménagement.

Sémussac (17) : 29 logements sociaux à ossature bois BBC / Effinergie

Une enquête réalisée par la SA d’HLM sur les consommations des locataires, 1 an après la mise en service du programme, a démontré l’efficacité énergétique de la construction en ossature bois. Alors que le coût des consommations avait été estimé à 500 euros par an et par logement, le coût des consommations réelles est de moins de 430 euros.

Par ailleurs, les 12 locataires ayant répondu à l’enquête ont jugé leur maison confortable, facile à chauffer et économique, apportant une qualité de vie agréable au quotidien. Les températures pendant l’été ont cependant été jugées trop élevées (plus de 22°C). Pour éviter ce désagrément dans le nouveau programme de Sémussac, les fermettes avec combles bénéficient d’une ventilation spécifique et un plancher en béton remplace le plancher en bois au rez-de-chaussée des habitations.

** société du groupe ‘Mieux Se Loger’,

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Sémussac (17) : 29 logements sociaux à ossature bois BBC / Effinergie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Antoine
Invité

argl, encore une fois. Comment ose-t-on montrer de telles horreurs en en faisant la promotion ? Quel intérêt trouve-t-on à ces “boites” immonde ? Il faut toute de même regarder et lire ce qui est commis ici : des menuiseries PVC dont l’Uw de 1,4 permet d’obtenir le label BBC. On comprend donc maintenant que le BBC est une nouvelle fumisterie de certification. Où sont la qualité architectural et urbaine de telles opération ? Qui veut vivre là-dedans. Le seul avantage, c’est que ça coutera moins cher à raser dans 15 ans, on espère.

bolton
Invité

+1 Ces constructions sont laides à vomir ! Je pensais qu’en 2012 c’en était fini d’horreurs pareilles ! On dirait des mobile-homes avec des couleurs de mauvais goût…

Babase
Invité

A replacer dans son contexte : hlm, logements sociaux. Priorité à l’efficacité énergétique et au cout de construction ou à l’aspect extérieur ? Une boite immonde à l’extérieur peut etre tres bien conçue à l’intérieur et agréable à vivre, ça semble etre le cas. Et en plus c’est en bois…

Vivien
Invité

Les gout et les couleurs, on dit que ça ne se discute pas, mais quand même! L’architecture du moment, c’est des formes cubiques de couleur ternes parsemées de taches vives. En construction bois ou autre, c’est la même! HLM ou pas, c’est la même aussi. Même pour du logement en accession, c’est tout pareil! Et ça se vend comme des petits pains dans les villes de province pour 3000 ou 4000 euros du m2.

Stephsea
Invité
L’architecture ne se résume pas à l’enveloppe d’un batiment ou à son aménagement intérieur. Un batiment isolé n’est que rarement beau en soi, et même si c’est le cas, cette “beauté” peut être parfaitement ridicule dans un environement inaproprié. De même, un aménagement intérieur pensé sans tenir compte du contexte plus large est une ineptie. Donc ces petits blocs sont en effet très moches sur la photo, mais c’est surtout à cause d’un environnement très pauvre : pas de paysage, pas de communication évidente, pas d’espace commun, etc. Par eux même, ils sont simplement cubiques. Reste donc à espérer que… Lire plus »
wpDiscuz