Sharp, le précurseur des usines géantes vertes

L’usine dernier cri de Sharp, Kameyama II est devenue opérationnelle en août de cette année. Elle est située au centre du Japon. Le groupe industriel y fabrique des dalles de très grande taille, destinées à la production de téléviseurs LCD qui seront vendus à partir d’octobre sur le marché mondial.

Sharp a pour objectif de faire du site Kameyama II, une usine encore plus respectueuse de l’environnement. Cette usine dite "verte" a été conçue dans l’optique de réduire au maximum l’empreinte industrielle sur son environnement immédiat.

Un tiers de ses besoins en énergie sera produit par des panneaux photovoltaïques qui, installés à grande échelle sur l’ensemble des toits, sera complété par un système de cogénération. L’énergie photovoltaïque produite fournira ainsi l’intégralité des besoins en électricité des bureaux.

Une partie du toit du bâtiment est recouvert de la plus grande surface au monde de cellules photovoltaïques, 47 000 m2, constituée de 1 300 panneaux solaires, développant une puissance 5 210 kilowatts.

S’y ajoutent un système de batteries à combustibles de 1 000 kilowatts, un des plus puissants recensés à ce jour, un système de stockage de 10 000 kilowatts servant de générateur de secours et d’onduleur.

Les émissions de CO2 seront quant à elles réduites d’environ 40 % par rapport à un établissement conventionnel.

Enfin, un nouveau procédé de purification d’eau permettra enfin la collecte et le recyclage des eaux usées sur le site.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz