Shell investit dans le gaz ukrainien

Le groupe Royal Dutch Shell a signé un protocole d’accord  pour l’acquisition de 51% de Regal Petroleum (Jersey) Limited, filiale de Regal Petroleum PLC. Cette prise de participation lui ouvre la voie à l’exploitation des gisements de Mekhediviska-Golotvschinska et Svyrydivske, en Ukraine.  
 
Selon les termes du protocole, Shell devrait devenir l’opérateur gazier des gisements situés dans le bassin sédimentaire de Dniepr Donetsk. C’est là que se concentre la plupart des installations de gaz et de condensats de production d’Ukraine.

Pour Patrick Van Daele, directeur général du département Shell Exploration & Production Ukraine, ce protocole d’accord "est une étape importante dans le développement de Shell en Ukraine."

En 2006, Shell a signé un accord avec la société Ukrgazvydobuvannya pour l’obtention d’un permis d’exploration de huit zones pétrolières et gazières dans le bassin de Donetsk Dniepr, à  l’est de l’Ukraine. L’accord porte sur un domaine qui est supposé contenir d’importantes ressources de gaz naturel. Shell détient 50% des actions de la JAA qui couvre ces permis (à l’exclusion de la production de champs). En contrepartie, Shell s’est engagé à acquérir des données sismiques ainsi qu’à procéder au forage d’un puits d’exploration profonde dans un délai de trois ans.

Shell est également présent en aval, via une coentreprise créée en août 2007 avec OJSC Alliance Groupe, qui dispose d’un réseau d’environ 150 points de vente Shell 

 
(src : Shell)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar