Shell investit dans les biocarburants 2nde génération

Royal Dutch Shell et Iogen Corporation ont annoncé le renforcement de leur partenariat commercial en vue d’accélérer le développement de l’éthanol cellulosique.

Cet accord prévoit un investissement significatif de la part de Shell dans un programme de développement technologique commun avec Iogen Energy Corporation, entreprise spécialisée dans la fabrication d’éthanol cellulosique.

Les termes de cet accord permettront à Shell d’accroître sa participation dans Iogen Energy Corporation qui passera de 26,3 à 50 %. En 2002, Shell avait déjà pris une première participation dans le capital de cette entreprise.

Le projet de coopération avec Iogen est présenté comme une composante majeure du programme stratégique d’investissement et de développement de Shell dans les biocarburants de prochaine génération, produits à partir de denrées non-alimentaires. Ces carburants, générés à partir de matières premières comme la paille de blé, devraient réduire de 90 % la production de CO2 par rapport à celle à celle d’un carburant classique.

Iogen a ouvert sa première usine pilote commerciale à Ottawa en 2004. Shell envisage d’investir dans des unités commerciales d’éthanol cellulosique à grande échelle et apportera sa contribution aux études de faisabilité et de conception d’Iogen.

S’exprimant à propos de cette prise de participation, Graeme Sweeney, Vice-Président Exécutif de Shell Future Fuels & CO2 a déclaré : "Ensemble, nous avons déjà parcouru un long chemin dans le développement de cette technologie particulière qui conduit à la production de biocarburants durables. Nous allons resserrer nos liens afin de relever les défis techniques et commerciaux que constitue leur production à grande échelle."

L’activité "biocarburants" de Shell s’appuie également sur d’autres coopérations, notamment avec Choren (production de BTL), Codexis (transformation des enzymes), Virent (développement de bio-essences), ainsi qu’une joint venture appelée Cellana spécialisée dans la culture d’algues marines pour la fabrication de carburants végétaux.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz