Shell lance un projet de terminal méthanier

Shell annonce un projet de développement de terminal méthanier à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône).

D’une capacité de regazéification de 8 milliards de m3 par an, le terminal Shell pourrait être mis en service en 2015. Agréé par le Port autonome de Marseille, il attend désormais le consentement des autorités.

Cette annonce intervient alors que le pétrolier néérlandais a fait part le 11 janvier dernier de son intention de vendre ses trois raffineries françaises de Berre (Bouches-du-Rhône), Reichstett-Vendenheim (Bas-Rhin) et Petit-Couronne (Seine-Maritime), d’une capacité totale de 300 000 barils par jour.

Ce projet de terminal s’ajoute à celui de Iono, en Sicile, actuellement en phase de développement. Shell a également signé un protocole d’accord relatif aux capacités de son futur terminal méthanier de GATE à Rotterdam (Pays-Bas).

Le projet de terminal de Fos-sur-Mer confirme l’attraction de la région pour l’acheminement du Gaz Naturel Liquéfié, puisqu’il viendra s’ajouter à celui de GDF au Tonkin (7 milliards de m3 par an).

Gaz de France prévoit en outre l’ouverture d’un autre terminal méthanier à Fos-Cavaou début 2008. D’une surface de 80 hectares, ce nouveau terminal pourra accueillir les plus gros méthaniers du monde, tels que Provalys et Gaselys, mis en service récemment.

Face à la croissance du marché du Gaz Naturel Liquéfié, d’autres projets de terminaux méthaniers sont à l’étude au Havre (Antifer), à Dunkerque ainsi qu’à Bordeaux.

(src : Shell France )
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz