Enerzine

Siemens décroche un méga-contrat de fourniture d’éoliennes offshores

Partagez l'article

Le Groupe Siemens annonce avoir décroché auprès de WPD Group, un contrat de 700 millions d’euros portant sur la fourniture, l’installation et l’entretien de 80 éoliennes SWT-3.6-120 concernant le parc éolien offshore de Butendiek, situé en mer du Nord aux larges des côtes allemandes.

A compter de son raccordement au réseau prévu en 2015, ce parc éolien d’une capacité de 288 MW sera capable d’alimenter près de 370.000 foyers en électricité renouvelable.

L’accord comprend également un contrat de maintenance à long terme sur une période de 10 ans (SWPS-430O), le premier de ce type pour un projet éolien offshore selon l’industriel allemand. Par ailleurs, Siemens fournira un nouveau concept logistique incluant un navire de service spécialement conçu pour héberger le personnel et intervenir sur des parcs éoliens offshore.

Butendiek devient ainsi le 8ème parc éolien offshore situé dans les eaux allemandes pour lequel Siemens a remporté un contrat, et le deuxième en Europe avec une prise de participation de Siemens Financial Services.

La société en charge du projet regroupe 5 investisseurs : "Siemens Financial Services", "Marguerite Fund", "Industriens Pension", "PKA A/S" (22,5 % chacun) et "WPD AG" (10 %).

« Nous estimons que d’ici 2020, la puissance totale installée de l’ensemble des installations éoliennes à travers le monde dépassera les 500 gigawatts », a déclaré Felix Ferlemann, directeur général de la Division Wind Power de Siemens Energy. « Les parcs éoliens en mer représentent de loin le segment le plus dynamique du marché. L’éolien offshore joue un rôle crucial dans la politique allemande de transition énergétique. Deux arguments importants jouent en sa faveur : il jouit d’une large acceptation auprès du grand public et permet de capter davantage d’énergie que les installations situées sur la terre ferme. »

« L’éolien peut apporter une contribution majeure à la sécurisation de l’approvisionnement électrique. Mais pour cela, les éoliennes doivent être fiables et fonctionner à puissance maximale. Cela vaut sur la terre ferme comme dans les conditions difficiles qui règnent en mer. Grâce à nos techniciens expérimentés et à nos concepts de maintenance intelligente, nous assurons la fiabilité des éoliennes sur l’ensemble de leur durée de vie estimée, c’est-à-dire sur une durée pouvant aller jusqu’à 25 ans » a souligné pour sa part Randy Zwirn, directeur général de la Division Service de Siemens Energy.

Butendiek sera construit à environ 32 kilomètres à l’ouest de l’île de Sylt, à proximité de la frontière entre l’Allemagne et le Danemark. C’est la deuxième fois que Siemens fournit des éoliennes et des services à un parc éolien offshore allemand avec un financement de projet. Les éoliennes SWT-3.6-120, d’une puissance de 3,6 MW, possèdent un rotor de 120 mètres de diamètre. Elles seront installées sur une zone de 42 km2 dans des eaux d’une profondeur de 20 m environ.

Le parc éolien Butendiek en bref

  • 80 éoliennes pour une puissance installée de 288 MW
  • Faible profondeur d’eau (19 – 22 mètres) et conditions de sol favorables
  • Coopération avec : Siemens (éoliennes Siemens SWT3.6-120), Ballast Nedam (fondations), Visser Smit (câblage interne), Fabricom / GdF Suez (sous-station en mer)
  • Mise en service : progressive durant l’installation des éoliennes à compter de 2014, complète en juin 2015
  • Production d’énergie : environ 1.290 GWh/an, équivalent à la consommation de 370 000 foyers
  • Investissement total : 1,3 milliard d’euros

Siemens a par ailleurs mis au point un nouveau concept logistique spécialement adapté à Butendiek :

En effet, les techniciens de Siemens pourront vivre et travailler à bord d’un navire de service spécialement conçu pour ce type de mission. Doté d’une grande capacité de stockage pour les pièces de rechange et embarquant plusieurs exemplaires des composants principaux, ce navire est spécialement conçu pour répondre aux défis des interventions loin des côtes. Il utilise un système d’accès spécifique pour atteindre directement l’éolienne, ce qui procure un avantage de taille sur le plan de la sécurité étant donné les conditions météorologiques particulièrement difficiles en mer du Nord.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Siemens décroche un méga-contrat de fourniture d’éoliennes offshores"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Temb
    Invité

    4480 heures de fonctionnement, soit un facteur de charge de 51.1% A ce niveau de de la semi-base… En Hiver le facteur de charge moyen est de 75%, le même que celui du parc nucléaire français (74% sur l’année).

    Horssujet
    Invité

    Sylt ca envoi du bois 🙂 epreuve mythique de 86 … et plus recemment : respect aux gars qui vont installer le matos !

    wpDiscuz