Siemens fiabilise le réseau électrique néo-zélandais

Siemens Energy a remporté un contrat à Wellington, auprès de l’opérateur du réseau électrique national néo-zélandais, pour moderniser et accroître la capacité de la ligne haute tension (HVDC) qui relie le Nord et le Sud de l’archipel.

Siemens va fournir deux stations de conversion clé en main et remplacer les convertisseurs vieillissant avec des technologies plus modernes. L’investissement consenti pour ce projet finalisé d’ici la fin 2013, sera de 327 millions de dollars, dont la moitié reviendra à l’industriel allemand.

La capacité du réseau HDVC devrait ainsi être porté au cours des prochaines années de 700 à 1.400 mégawatts. Cette mesure vise à fiabiliser l’approvisionnement électrique du pays (moins de pertes) et à stabiliser davantage le réseau de la Nouvelle-Zélande.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz