Siemens réalisera 6 centrales solaires en France

Eco Delta Développement (EDD), vient de signer avec le groupe Siemens un contrat clé en main d’une valeur de 110 millions d’euros pour équiper un des principaux parcs photovoltaïques de France.

Au terme de ce contrat, Siemens fournira six centrales électriques solaires d’une puissance totale de 30 mégawatts-crête (MWc) sur le parc de la commune des Mées (Alpes-de-Haute-Provence), développé par Delta Solar, la filiale d’EDD dédiée à l’énergie solaire.

Le chantier débutera en octobre prochain avec des mises en service graduelles dès début 2011. Composée de 6 parcs, cette première centrale s’étendra sur 66 hectares sur le plateau de Puimichel, un site bénéficiant d’un ensoleillement unique. Ses quelque 110 000 panneaux photovoltaïques permettront d’alimenter en électricité 12 000 foyers.

Outre les sous-traitants, une dizaine d’employés d’Eco Delta Développement seront mobilisés pour la construction de cet ensemble. En année pleine, la centrale qui emploiera 5 personnes devrait réaliser un chiffre d’affaires de 14,5 millions d’euros.

« Nous nous félicitions du lancement de la construction du parc photovoltaïque de la commune des Mées. Grâce à sa taille et à son emplacement exceptionnel, ce sera un des plus importants de France en termes de puissance et d’efficience. Nous remercions Siemens de contribuer à nos côtés à la diversification énergétique des Alpes-de-Haute-Provence, un département qui est actuellement essentiellement alimenté en électricité d’origine hydraulique », précise Ronald Knoche, président du directoire d’EDD.

Delta Solar dispose actuellement de permis de construire de parcs photovoltaïques représentant plus de 100 MWc, dont 74 MWc libres de tout recours sur la commune des Mées.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Siemens réalisera 6 centrales solaires en France"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité
les centrales solaires thermodynamiques reviennent moins cher au KW produit et permettent l’accumulation de chaleur sous forme de sels fondus ce qui parfait pour l’intégration au réseau . Je ne comprends absolument pas cette folie du photovoltaique cher à l’installation et à la production incontrôlable . Quand on pense que des millions d’hectares seront dédiés au biocarburants avec un bilan carbone contesté on pourrait les remplacer avantageusement par des centrales solaires thermiques . La logique de nos gouvernants m’échappe souvent . Mais peut être savent ils que les associations formées de riverains égoistes et d’écologistes irresponsables bloqueraient ce genre de… Lire plus »
trimtab
Invité
Tous le monde semble être d’accord sur les avantages du ‘rendement’ du solaire thermodynamiques par rapport au PV, avec un coût au Kwh installé (au moins pour le moment)moins élevé que le PV.   Mais le ‘centrale’ thermosolaire (quelques soit la technologie envisagée) implique quand même des installations relativement ‘complexes’ (mirroir, paraboles, circulation du liquide colporteur, tuyaux, vapeur, pompes, turbines, etc,) sans parler des ‘dispositions’ de stockage ‘calorifiques’ avec leur technologies propres pour les gérer.   Par contre une installation PV (quelque soit sa taille)n’est qu’un ‘mécano’ simple de supports et de panneaux (donc la fabrication certes impliques un peu… Lire plus »
meminick
Invité
Il apparait efectivement que le photovoltaïque est plus simple. En particulier moins de pièces participant au produit. Cela cache cependant une sophistication intrinsèque du produit et une féroce bataille industrielle sur la maitrise des technologies clé. A noter le retard assez flagrant de la France dans ce secteur, retard lié au sous investissement opéré durant les quinze dernières années. On pourrait ainsi dire que le PV profite essentiellement aux industriels maitrisant les techno clé y compris les droits de propriété indsutrielle. On retrouve alors les leaders historiques, Allemagne, USA, Japon, et maintenant les Chinois qui non seulement réalisent l’assemblage des… Lire plus »
trimtab
Invité

En anticipant tous ceux qui vont me ‘mitrailler’ de accusations de ‘doux reveur’ et utopiste inconditionnel, quand j’ai dit plus haut, concernant les panneaux PV: “vue sa durée de vie quasiment ‘illimitée’!” Voilà un qui à 60 ans ! Et qui produit toujours ! : Qui dit mieux ? trimtab

trimtab
Invité
Juste pour enfoncer le clou avec un petit calcul de ‘coin de table’: Mon installation PV de 3000 wc va produire 3000 kwh par an pendant 50 ans (soyons un peu pessimiste !!!) = 150000 kwh produits pour un coût d’installation d’environs 20,000 € = 13cts le kwh ! (prix fixe garantie en auto consomation et vente de surplus seulement!) pour mes  kwhs pour les prochains 50 ans (et ceux de mes heritieres – j’aurais plié de gaules depûis belle lurette) Et je me moquerais bien de tous les debats ‘enflammés’ sur les augmentations de kwh au compteur qui se… Lire plus »
fredo
Invité

pour info, le projet de centrale thermodynamique d’Aspres sur Buech a été classé Seveso en 2008 par les services de l’Etat, ce qui lui a porté un coup fatal, les riverains n’en voulant plus. Vraiment domage!

Dan1
Invité
Pour trimtab : je veux bien que les panneaux solaires durent plus longtemps que prévu, par exemple 50 ans au lieu de 25. Là, évidemment on fera le même calcul de rentabilité que pour les centrales nucléaires : Pour ces deux filières très “capitalistiques”, si on “dilue” l’investissement sur une durée plus grande, on minore le coût du kWh, c’est mécanique. Certains devraient s’inspirer de ce principe pour argumenter leurs commentaires. Le problème avec le PV, c’est que ce kWh pas cher ne se suffira pas à lui même à grande échelle et il faudra autre chose à côté et… Lire plus »
trimtab
Invité
Quand vous dites: 1: “semble-t-il de plus en plus dépendre du moment où on le consomme. Dans le cadre des lois sur l’électricité, on parle de plus en plus de faire payer le kWh “pointe” beaucoup plus cher au consommateur” Pour ceux comme nous qui ont le tarif TEMPO EDF, ceci est déjà fait (en parti) depuis de nombreuses années, car pendant 25 jours de ‘pointe’ pendant l’hiver, nous payons les kwh  5 FOIS PLUS CHERE (de jour comme de nuit) si par ‘inadvertance’ on en consomme (trop !) ces jours là ! Ayant aquis une ‘relfexe conditionnée’ par ce… Lire plus »
meminick
Invité
Pour en revenir au thermodynamique, sans nier l’intérêt du PV. quelle est la raison qui a fait classer le projet d’Aspres sur Buech en Seveso? Il semble curieux d’avoir un tel classement sauf à penser que les solutions techniques envisagées n’étaient pas adaptées. Pour en revenir au profil de consomation et aux heures creuses/pleines, il est évident que sans connexion au réseau il est nécessaire de disposer d’un stockage et de sa gestion. L’effet en est immédiatement une multiplication par ( approximativement) deux du prix du Kwh. En ce qui concerne la durée de vie d’une cellule PV il convient… Lire plus »
wpDiscuz