Solaire : BP Solar finance une nouvelle technique

BP Solar, un de plus gros fabriquant de cellules et panneaux solaires, va financer un travail de recherche de l’Université de Lisbonne visant à réduire les coûts de production de l’énergie solaire.

Le Portugal est un des pays d’Europe qui dispose de la plus importante quantité de radiations solaires. A titre comparatif, il dispose de 2200 h à 3000 h par an contre 1200 h à 1700 h en Allemagne. Il présente cependant un retard très important dans ce domaine par rapport aux autres pays européens. L’Allemagne, deux fois moins ensoleillée que le Portugal, possède 18 fois plus de panneaux solaires et en installe actuellement 200 fois plus par an.

BP Solar est un des premiers industriels à s’intéresser au potentiel important du Portugal en terme d’énergie solaire. Depuis 3 ans, BP Solar finance les recherches de la Faculté des Sciences de l’Université de Lisbonne (FCUL) qui visent à développer une nouvelle technique de production de panneaux photovoltaïques. Ce soutien a été formalisé le 14 Juillet dernier par la signature d’un protocole de développement de ce nouveau produit.

Le principal obstacle au développement de l’énergie solaire au Portugal est dû aux coûts très élevés de production de la matière première des cellules solaires, les cristaux de silicium. La méthode traditionnelle engendre une perte de plus de la moitié de la matière car les cristaux de silicium sont produits en grand lingots puis découpés en lamelles de 0,2 mm entraînant une perte très importante de matière première.

Les chercheurs de la FCUL, dirigés par António Vallêra, ont mis au point une technique de production qui permet une baisse significative des coûts de production. Cette technique, appelée EZ-Ribbon, fait l’objet d’un dépôt de brevet international dans lequel BP Solar a souhaité investir.

Le principe de cette méthode est de fabriquer le silicium directement sous forme de lamelle éliminant ainsi l’étape de découpe et par conséquence les pertes de matières occasionnées par la méthodes traditionnelle.

Ce brevet prévoit d’attribuer la propriété intellectuelle de ce projet aux chercheurs de FCUL grâce à la couverture des frais par la Fondation des Sciences et de la Technologie.

 

Un projet solaire ? Obtenez des devis gratuits sur l’installation de panneaux solaires photovoltaïques : cliquez ici
Un projet de chauffage ? Obtenez des devis gratuits sur le chauffage solaire : cliquez ici

 

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Solaire : BP Solar finance une nouvelle technique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Claude
Invité

La start up américaine “evergreen solar” côtée au nasdaq utilise déjà cette technique de fabrication en ruban et un brevet a déjà été déposé . La fabrication en ruban permet en effet de fabriquer des cellules plus fines donc moins chères et de sauter l’étape de découpe des wafers . On peut investir dans cette start up par l’intermédiaire du certificat “world solar energy” indiqué il y a quelque temps par enerzine.com .

ely
Invité

Bonjour, je me presente Mohamed ely je vi en Mauritanie et je suis interesse par l ‘energie solair ,je voulai savoir si on peut represente votre marque de panneau solair ici en mauritanie ou les temperatur ateigne parfois 45 a 48°c .Merci de lir le message

Ali
Invité

bonsoir ton message m’interresse et essaie de voir si tu peux travailler avec notre entreprisen sarl la grande bleue Tlemcen Algérie nous disposons de panneaux de 80 watts, de tous les cablages nécéssaires 10 à 2.5 de régulateurs de batteries et d’onduleurs pour plus de détails envoie moi un émail ali fouad zatla expert consultant en énergies renouvelables

wpDiscuz