Solaire : EDF EN dispose de 25 % des projets en France

Avec une capacité installée qui a plus que triplé pour atteindre 267,1 MWc bruts (233,2 MWc nets), EDF Energies Nouvelles annonce avoir enregistré une année 2010 de très forte croissance dans l’activité solaire photovoltaïque.

En effet, l’augmentation par rapport au 31 décembre 2009 est de 186,2 MWc bruts (165 MWc nets). Par ailleurs la capacité nette en service ou en construction atteint ainsi 334,5 MWc en avance par rapport à l’objectif de 500 MWc fixé par le groupe à horizon 2012. Le Groupe dispose également de 162,6 MWc (101,3 MWc nets) en cours de construction au 31 décembre 2010.

Les mises en service

EDF Energies Nouvelles a mis en service 186,2 MWc bruts au cours de l’année 2010, dont 124,9 MWc bruts sur le seul second semestre. Les mises en service ont eu lieu en Italie (+71,9 MWc), en France (+44,3 MWc), au Canada (+35,3 MWc), en Espagne (+28,6 MWc) et en Grèce (+ 6 MWc).

De plus, le Groupe a construit et cédé 59,9 MWc dans le cadre de son activité DVAS.

En France, les centrales de Puyloubier (6,5 MWc) dans les Bouches-du-Rhône, de Mon-tendre (5,5 MWc) en Charente-Maritime et de Pierrefonds (3,5 MWc) à La Réunion sont entrées en service au quatrième trimestre. Ces centrales vien-nent s’ajouter aux 26 MWc (Gabardan et tracker) mises en service en début d’année.

Sur l’ensemble de l’année 2010, le Groupe a par ailleurs vendu dans le cadre de son activité DVAS, trois tranches (32,2 MWc) de la centrale de Gabardan, une première tranche de la centrale de Saint-Symphorien (12 MWc) ainsi que 15,7 MWc de projets en toitures (toitures industrielles, commerciales et hangars agricoles).

En Italie, de nombreuses centrales ont été mises en service en fin d’année, notamment les centrales de Priolo (13,5 MWc) en Sicile, de Loréo (12,6 MWc) en Vénétie mais aussi de Marrubiu 1 et 2 (7,7 MWc) en Sardaigne. Sur l’ensemble de l’année 2010, 36 autres centrales au sol ou grandes toitures, chacune d’une capacité comprise entre 0,3 et 2,9 MWc représentant une capacité totale de 38,1 MWc, ont été mises en service en Italie.

En Espagne
, le Groupe a mis en service 28,6 MWc au premier semestre avec les centrales de Casatejada (11,4 MWc), Valdecaballeros (11,4 MWc) et La Rambla (5,8 MWc).

En Grèce, la centrale au sol de Xirokambi (6 MWc) a été mise en service au second semestre.

Au Canada
, EDF Energies Nouvelles a mis en service en décembre 2010 trois centrales situées dans l’Ontario : Saint-Isidore A (11,5 MWc), Elmsley East (11,9 MWc) et Elmsley West (11,9 MWc). Ces centrales bénéficient du tarif d’achat dit RESOP.

En construction

La capacité brute en construction, pour compte propre et compte de tiers, s’élève à 162,6 MWc au 31 décembre 2010. Les chantiers sont situés principalement en France, en Italie et en Amérique du Nord.

En France
, le Groupe affiche 112,5 MWc bruts en construction. La construction de la centrale de Bouloc (10,1 MWc) et de la seconde tranche de Saint-Symphorien (12 MWc) dans le Sud-ouest de la France se poursuit. EDF Energies nouvelles a par ailleurs lancé la construction de centrales d’envergure comme la centrale de Valensole (12 MWc) et de Saint-Marcel-sur-Aude (10 MWc) toutes deux situées dans le sud de la France ainsi que de Potiche 2 (4,7 MWc) en Martinique. Par ailleurs, 28,2 MWc de hangars et grandes toitures sont en construction pour compte de tiers.

Suite au décret du 10 décembre 2010 portant sur les tarifs solaires, EDF Energies Nouvelles dispose, dans les « files d’attente » ERDF et RTE, de respectivement 223 MWc bruts et 572 MWc bruts de projets pour lesquels l’accès au tarif n’est pas « suspendu ». Ces projets sont en cours de développement et certains pourront être réalisés après avoir obtenu leurs permis et autorisations.

Selon les informations communiquées par les gestionnaires de réseaux, EDF EN dispose ainsi de l’ordre de 25 % de l’ensemble des projets raccordés et/ou en « files d’attente » en France métropolitaine.

En Italie, 27,6 MWc bruts sont en cours de construction au 31 décembre 2010. Les centrales d’Augusta (6,7 MWc) et d’Ancona (3,3 MWc) sont en cours de réalisation ainsi que 20 centrales au sol ou grandes toitures d’une capacité totale de 17,6 MWc.

Aux Etats-Unis
, où le développement du Groupe s’accélère, la capacité brute en construction s’élève à 22,5 MWc. La construction de la centrale de LIPA pour compte propre (16,6 MWc) a débuté dans l’Etat de New-York. Le Groupe a également lancé la construction, pour compte de tiers, des centrales de Pocono Raceway (3 MWc) et de Matrix (2,9 MWc), situées respectivement dans l’état de Pennsylvanie et du New Jersey.

 

[ Credit photo : Matthieu COLIN ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Solaire : EDF EN dispose de 25 % des projets en France"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Steph
Invité

Merci de mettre en evidence le fait que EDF qui est le premier a se plaindre de l’afflux de projets provoquant des soi-disant difficultes de gestion pour ses services ainsi qu’un hausse de la CSPE pour les clients est en fait le premiers beneficiaire des incitatifs solaires. EDF, EDF EN et toutes les autres filiales cherchent en fait a tuer la filiere en manipulant nos decideurs avec les contre-verites que nous connaissons bien a present.

dede29
Invité

Il faudrait etre bien bete pour EDF EN de ne pas profiter de la mane finançière généreusement distribuée !

cezorb
Invité

Rappelons utilement que ces centaines de MW installés et en attente ne profiteront ni à l’industrie française ni même aux fabricants européens. EDF ENR important la quasi-totalité de ces panneaux de Chine (Suntech et Solarfun, via les Iles Caïmans…) et des Etats-Unis (First SOlar). Ca fait tout de même près de 2 milliards d’euros qui s’envolent vers l’Asie et les USA ! Plus sur ces marques…

zelectron
Invité

Tant qu’EDF ne sera pas soumis à un moratoire jusqu’à ce que ses concurents (tous ensembles) ne “monteront” pas à 50% de son chiffre d’affaire (ce qui reste un enorme avantage pour l’opérateur (avec ERDF) il n’y aura pas d’aiguillon pour ce poussah !

fredo
Invité

après tant de manipulations de la part de l’Etat et d’Edf, juges et parties dans l’affaire, s’agit-il des bons chiffres? Pourquoi pas 50% ou  60% des projets voire plus, toutes catégories confondues, sans saucissonnage et autres trucages style 2è liste d’attente RTE? Ces chiffres n’ont aucune valeur, que la  liste d’attente soit accessible à une commision paritaire independante, les chiffres auront une autre crédibilité. Qu’EDF installe maintenant tous ses projets avec du matériel français si vraiment l’Etat veut faire décoller la filière, chiche!

Sicetaitsimple
Invité
Qu’EDF energies nouvelles possède ” 25% des capacités de PV en France” ne m’étonne pas plus que ça. Ce qui me surprend, c’est l’incohérence du discours: -un EDF qui doit acheter et qui se plaint déjà de ne pas récupérer l’intégralité de la CSPE qui lui est due et ça ne va a priori pas s’arranger si on en croit la délibération de la CRE du 3/01/3011. -un distributeur (ERDF) qui dit que ça lui coûte cher (c’est certainement vrai) et que ça présente des risques techniques , ce qui est assez peu crédible si on regarde par exemple le… Lire plus »
suntep
Invité

donc 1/ EDF EN engrange une quantité énorme de projets puis 2/ par diverses pressions on se débrouille pour stopper les projets … ça ressemble pas à une volonté de tuer la concurrence ..? pourrait-on assigner EDF en procès pour position abusive & tentative de conserver un monopole sur le marché francais ?

Zozolito
Invité

edf importe son matos de chine …. pendant ce temps des nouveaux entrants se retrouve a faire des Pse (photowatt) …. et bientôt des centrales nucléaires chinoise et avec çà le prix de l’electicité s’envolle …. A quand un la tva sociale ?

wpDiscuz