Solaire : l’allemand Gehrlicher Solar se déclare en faillite

Gehrlicher Solar AG, l’une des plus anciennes sociétés dans l’industrie du solaire, a engagé une procédure de faillite auprès du tribunal de Munich le 5 juillet, une action qui fait suite à l’annonce du consortium bancaire de mettre fin à un prêt de 85 millions d’euros.

La société allemande indique qu’elle n’est plus en mesure d’honorer son plan d’activité. L’introduction à travers l’Union européenne de "droits anti-dumping sur les modules chinois" et la détérioration des conditions du marché en seraient les principaux responsables.

"Nous œuvrons pour la révolution de l’énergie depuis 1994, bien avant que le terme devienne à la mode, car nous avons toujours cru dans le potentiel des produits photovoltaïques", a expliqué le fondateur, propriétaire et Directeur général, Klaus Gehrlicher. "Bien que je sois personnellement très déçu, nous sommes fiers, ensemble avec les autres pionniers de l’industrie des produits solaires, d’avoir le privilège de faire partie des précurseurs de l’énergie solaire abordable à travers le monde"

Le groupe Gehrlicher s’est développé pour devenir l’un des plus grands développeurs de projets et intégrateurs de systèmes au monde dans l’industrie des produits photovoltaïques. Au sommet de sa gloire, le groupe comptait plus de 400 employés et réalisait des ventes internationales de près de 350 millions d’euros (2010), tout en demeurant une société familiale.

Le membre du Conseil de direction et Directeur de l’exploitation, Richard von Hehn, exhorte les politiciens à agir rapidement dans le conflit commercial avec la Chine. "Les droits anti-dumping sur les modules n’aident personne, pas même ceux qui les demandent, car ils détruisent les emplois à travers toute la chaîne de valeurs des produits photovoltaïques", a ajouté von Hehn. "Le Gouvernement fédéral et la Commission européenne doivent prendre des mesures et résoudre le problème au niveau politique avant les congés d’été, sans quoi l’industrie s’en trouvera encore plus gravement affectée".

Les filiales indépendantes, en particulier Gehrlicher Solar America Corporation (GSAC), ne sont toutefois pas directement affectées par la demande de la société mère. GSAC continue de se développer rapidement et prévoit des revenus pour 2013 de 130 à 150 millions de dollars. Gehrlicher Solar Management GmbH (GSM), une société sœur indépendante de Gehrlicher Solar AG, dont l’activité principale consiste à gérer environ 25 entités d’investissement dans les produits solaires, n’est pas non plus affectée par la demande.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Solaire : l’allemand Gehrlicher Solar se déclare en faillite"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
fredo
Invité

décidément Conergy, maintenant Gehrlicher, QCells vendu aux Coréens, les pionniers allemands souffrent, reste Juwi, pour combien de temps?

wpDiscuz