Solairedirect : nouveaux projets clés aux États-Unis et au Chili

Après son introduction récente à la bourse de Paris sur le marché Euronext, la société Solairedirect a annoncé avoir atteint des objectifs importants dans deux de ses pays clés, le Chili et les États-Unis.

Solairedirect a en effet acquis les projets solaires de Denersol et Canto del Agua, pour une capacité totale de 72 MW, dans la région Atacama, au nord du Chili, auprès du développeur Abantia Sun Energy. Ces projets, équipés de systèmes de suivi de la course du soleil (tracker), seront conçus et installés par Solairedirect Chili. La construction devrait commencer au cours du 4ème trimestre 2015.

Il s’agit du troisième projet de Solairedirect au Chili après celui d’Andacollo, construit en 2013 avec un contrat d’achat d’électricité de gré à gré, sur la base des prix de marchés de gros d’électricité, et celui de Los Loros, qui a sécurisé son financement bancaire et dont la construction doit débuter dans les semaines à venir.

En parallèle, Solairedirect a démarré une collaboration avec sPower, fournisseur américain majeur d’énergie renouvelable, dans le but de développer et d’installer des projets photovoltaïques aux États-Unis. La première initiative conjointe est l’achat à Solairedirect et le financement par sPower du projet Adera, un projet de 26,5 MW situé dans le comté de Madera, en Californie.

Ce projet sera conçu et construit par Solairedirect USA Inc. Adera Solar LLC a par ailleurs conclu un contrat d’achat d’électricité de gré à gré sur 20 ans (PPA) avec Southern California Edison (SCE). La construction devrait débuter au cours du 2ème trimestre 2015 et être finalisée d’ici la fin de l’année 2015. Il s’agira du premier parc solaire construit par Solairedirect aux Etats-Unis depuis la création de Solairedirect USA en avril 2014.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Solairedirect : nouveaux projets clés aux États-Unis et au Chili"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

Que le(s) désert(s) se couvre(nt) de mille centrales solaires à trackers. En fait, on a trouvé une utilisation optimale de ces milliers de km² de terres “inhospitalières”, donc loin de toute activité humaine. Au fait, on la transporte comment et sur combien de km l’électricité produite ?

Tech
Invité

à pastilleverte c’est pourtant simple, le déset d’Atacama est une des plus grosse réserve de lithium ! cette centrale n’est pas construite là par hasard!

wpDiscuz