Solar Decathlon 2009 : La maison solaire espagnole

L’Université Polytechnique de Madrid participe au concours Solar Decathlon 2009 en octobre prochain à Washington grâce à sa maison solaire dont le prototype a été conçu par deux jeunes universitaires, ingénieur et architecte, de l’école d’architecture de l’UPM.

La conception est à présent terminée et la phase de fabrication a commencé. Il s’agit de la troisième participation de l’Université lors de ce prestigieux concours, et ce projet a été présenté dans la capitale américaine et au sein de l’Institut Cervantes de New York.

Solar Decathlon est un concours organisé par le Département américain de l’Energie pour les universités du monde entier, qui consiste à concevoir et fabriquer un prototype de maison autosuffisante en énergie fonctionnant uniquement à l’énergie solaire, et étant dotée de technologies qui permettent une utilisation optimale.

Solar Decathlon 2009 : La maison solaire espagnoleCelle-ci est conçue pour accueillir une famille possède un étage de 74 mètres carrés et elle est dotée d’une toiture recouverte de panneaux solaires photovoltaïques qui pivotent sur une rotule centrale afin de s’adapter aux heures de la journée, aux solstices et aux équinoxes, en suivant les rayons du soleil. Ainsi, la maison solaire produira une puissance maximale de 9 kilowatts énergie suffisante pour un foyer. Cependant, cette maison n’est pas équipée en batteries afin d’accumuler l’énergie électrique, mais elle permettra de mettre en vente sa production à l’entreprise lui fournissant cette même énergie.

Les panneaux solaires installés sur le toit de cette maison, issus de la technologie espagnole, ont un rendement de 16%, l’un des plus élevés parmi les panneaux solaires disponibles dans le commerce. L’architecture de la maison est de conception bioclimatique, afin d’éviter les pertes de chaleur ou de fraîcheur selon la saison. De plus, cette conception permet que les façades orientées ouest-sud-est déploient des portes avec panneaux solaires. Cette opération est automatique ou manuelle car les panneaux font aussi office de persiennes et stores dont le contrôle est laissé à l’usager. La maison n’est pas dotée en chauffage et air conditionné. Son système de climatisation dépend d’une machine d’absorption alimentée par la chaleur solaire captée par les panneaux d’énergie solaire thermique situés sur la toiture. La maison est protégée de la ville par une serre aménagée en jardinière située derrière une pellicule d’eau qui remplit des fonctions bioclimatiques et donne un aspect d’intimité à cette terrasse.

En ce qui concerne la conception intérieure, la surface habitable est de 50 mètres carrés, qui se divisent entre la salle de bains et la cuisine, et qui occupe un tiers de la superficie, le salon et la chambre occupant le reste de l’espace. Cette maison est disposée comme un loft, c’est-à-dire avec de grandes pièces et sans division intérieure. Lors de ce concours, la maison sera directement assemblée sur place en trois phases. Dans les éditions précédentes de Solar Decathlon, les projets présentés par l’Université Polytechnique de Madrid avaient occupé les cinquième et septième places.

Le concours Solar Decathlon qui se tient tous les deux ans à Washington aura prochainement sa version européenne qui se tiendra à Madrid, normalement en 2010 et 2012. L’université espagnole est la seule d’Europe à participer parmi les autres exclusivement américaines. Pour ces futures éditions, l’Université Polytechnique de Madrid a invité 21 universités et institutions de 10 pays différents, parmi lesquels la Chine. Il s’agit du double de participants par rapport à sa version américaine.

BE Espagne numéro 79 (24/02/2009) – Ambassade de France en Espagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57922.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz