SolarHybrid of America : des projets solaires hybrides

Solar Trust of America, le développeur de la plus grande centrale solaire thermodynamique au monde (projet Blythe), a annoncé mardi avoir signé une lettre d’intention avec l’allemand SolarHybrid AG, pour former une coentreprise.

Dénommée SolarHybrid of America, la nouvelle société développera, construira et gérera des projets solaires d’utilité publique en Amérique du Nord.

« Dès le départ, notre intention a été d’apporter l’énergie solaire à l’échelle publique sur le marché croissant des États-Unis en tant que fournisseur d’ingénierie, de construction et de services à intégration verticale et non dépendant d’une technologie », a déclaré Uwe T. Schmidt, PDG de Solar Trust of America. « Avec en perspective des sites autorisés produisant plus de 2 000 MW, Solar Trust of America est heureux de faire équipe avec SolarHybrid AG afin d’accélérer notre expansion sur le marché photovoltaïque. »

Le présent communiqué intervient quelques semaines après l’annonce par le Department of Energy (l’équivalent américain du ministère de l’Énergie) d’un engagement conditionnel d’une garantie de prêts fédéraux à hauteur de 2,1 milliards de dollars US pour soutenir la construction de la première phase du projet Blythe Solar Power de 1.000 MW dans le comté de Riverside, en Californie, utilisant la technologie de concentration d’énergie solaire (CSP) .

Solar Trust of America compte d’autres sites de projets de 1 000 MW au total à des stades d’autorisation avancés en Californie et au Nevada.

« Solar Trust of America a fait d’énormes progrès dans l’obtention de permis et pour financer l’énergie solaire à grande échelle aux États-Unis. Le projet Blythe est la tentative la plus importante au monde d’exploitation de la puissance du soleil pour les besoins énergétiques de l’humanité. Nous avons l’intention de combiner les points forts de Solar Trust of America avec l’expérience de SolarHybrid dans la conception, la construction et le financement à grande échelle de centrales photovoltaïques » a déclaré Tom Schroeder, directeur général de SolarHybrid.

SolarHybrid AG évolue en Allemagne, en Italie, en Slovaquie, au Moyen-Orient et en Afrique du Sud. Avant la fin de l’année, la société aura construit des centrales solaires produisant plus de 220 MWp.

« Avec les sites autorisés, l’accès à la transmission et les options de la technologie, Solar Trust of America est placée pour devenir le leader du marché solaire nord-américain », a poursuivi M. Schmidt.

La nouvelle société développera des sites PV autonomes, ainsi que des projets avec la concentration de l’énergie solaire et le photovoltaïque au même endroit. « Développer le CSP et le PV en tandem nous permettra d’obtenir des meilleures productions et rentabilités qu’avec les mêmes technologies utilisées séparément », a conclu M. Schmidt.

** Selon les termes de la lettre d’intention, la nouvelle société, SolarHybrid of America, évoluera depuis le bureau de Solar Trust d’Oakland.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "SolarHybrid of America : des projets solaires hybrides"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Momo1
Invité

Dommage que les couts d’investissements et durees de realisations prevues ne soient indiques nulle part . Qq’un a-t’il des infos sur ce sujet ? Merci d’avance

Dan1
Invité

J’ai déjà donné le lien vers des documents intéressants (plus de 60) ici : Voici le lien direct : Voir aussi : Et enfin n’oublions pas les consommations d’eau et de gaz.

wpDiscuz